Pétetin peut rester à la Goutte d'eau s'il rénove

© francetv
© francetv

Il occupait illégalement l'ancienne gare de Cette-Eygun. RFF, le propriétaire, a conclu avec lui un accord verbal.

Par Hélène Chauwin

Eric Pétetin devra effectuer les travaux de mise aux normes. Celui que l'on surnomme " l'Indien " en vallée d'Aspe, avait réinvesti les lieux, emblématiques de l'opposition au tunnel du Somport. Mais depuis juin, il était menacé d'expulsion.  Le tribunal d'instance d'Oloron-Sainte-Marie avait donné raison à Réseau Ferré de France.

Hier, une réunion s'est tenue en mairie de Cette-Eygun dans les Pyrénées-Atlantiques. Le Sous-préfet d'Oloron Sainte-Marie a fait office de médiateur.  

En préambule, RFF a " souhaité que la décision de justice qui prévoit l'évacuation de la gare soit mise en oeuvre " a rappelé Bruno de Monvallier, directeur régional de RFF en Aquitaine et Poitou-Charentes. " Nous leur avons proposé ensuite qu'ils élaborent un projet avec un architecte pour une mise aux normes de sécurité dans le cadre d'un établissement qui, selon leurs souhaits, veut accueillir du public ", a-t-il indiqué.

Selon l'accord, ce projet devra ensuite être soumis aux services de l'Etat qui en vérifieront la conformité avant que RFF ne le valide.

RFF ne participera pas au financement des travaux. Selon Eric Pétetin, ils devraient s'élever " sans doute à plusieurs dizaine de milliers d'euros ". Sans ressources financières comme avait plaidé son avocat pour retarder la procédure d'expulsion, M. Pétetin a avancé l'idée d'une " souscription populaire ". " Il reste du chemin à faire (...) Cela dépendra de leur volonté d'avancer, la balle est dans leur camp ", a souligné M. de Monvallier.

Pour Eric Pétetin, vivre dans la gare jusqu'à la réouverture de la ligne Pau-Canfranc, pour laquelle il milite depuis plus de 20 ans, " serait une belle fin de l'histoire ".

>> Relire notre  article du 23 juin 2011

Sur le même sujet

Magazine du Pays basque : vogue la navette

Les + Lus