• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Peu de truffes sur les marchés de la région

© F3Poitiers
© F3Poitiers

Le printemps a été trop sec, les truffes se font rares sur les marchés de Noël. Du coup, les cours s'envolent.

Par Elodie Gérard

video title

Chauvigny (86) : les truffes manquent

Si sur les marchés, les amateurs sont bien présents, les truffes, elles, manquent, La sécheresse du printemps a eu raison de la production,; et la rareté des fruits provoque l'envolée des prix. Reportage sur le marché de Chauvigny (86)

Si sur les marchés de Noël, les amateurs de truffes sont bien au rendez-vous, ce sont les fruits qui manquent. La sécheresse du printemps  a eu raison de la production de diamants noirs.   

Ce qui est rare est cher. Conséquence logique cette année, on ne discute pas les prix, la demande étant supérieure à l'offre.

Ainsi, une truffe extra d'une soixantaine de grammes peut se vendre aux alentours de 1000 euros.

Les truffficulteurs comptent encore sur une éventuelle récolte tardive en mars pour contenter les amateurs.

Sur le même sujet

Comment Violette va t-elle dormir en mer ?

Les + Lus