Rochefort et l'aventure de l'Hermione

© France 3
© France 3

La mise à l'eau de l'Hermione est un moment important pour Rochefort. La ville renoue avec son passé maritime.

Par Christine HINCKEL

video title

video title

Rochefort (17): visite guidée de l'Hermione

Nous vous invitons à suivre une visite guidée de l'Hermione dans l'arsenal de Rochefort. Le chantier de reconstruction de la réplique de la frégate avec laquelle Lafayette a traversé l'Atlantique en 1780 a commencé en juillet 97. Ce 6 juillet 2012, le bateau sera mis à l'eau dans la Charente.

Pendant deux siècles et demi, l'histoire de Rochefort a été lié à celle de son arsenal.

Créé en 1666 par la volonté de Louis XIV, 550 bateaux vont être construits sur les bords de la Charente jusqu'à la fermeture en 1927.

L'arsenal charentais va être à son apogée sous le règne de Louis XVI notamment avec l'aide apportée aux insurgés d'Outre-Atlantique. C'est aussi l'époque de construction des bateaux de guerre, très rapides, comme la frégate à bord de laquelle le marquis de La Fayette rejoint l'Amérique en 1780, l'Hermione.

La fermeture de l'Arsenal en 1927, l'incendie de la Corderie Royale en 1944 vont mettre un coup d'arrêt à l'histoire maritime de Rochefort. Un passé avec lequel la ville va renouer tout d'abord avec la restauration du bâtiment de la Corderie Royale à partir de 1976, puis celle des formes de radoub de l'arsenal commencée en 1992 et enfin avec la construction à l'identique de la frégate de La Fayette, l'Hermione, qui a commencé en 1997.

C'est l'histoire de la renaissance d'une ville à la mer et la passion des hommes qui ont participé à ce projet que nous vous racontons dans ces quatre reportages.

Pour tout savoir sur l'Hermione: le blog  "L'aventure de l'Hermione" de France 3 Poitou-Charentes

Lire aussi: Rochefort fête l'Hermione le 6 juillet

La visite guidée de l'Hermione.

Trois millions de personnes ont déjà visité le chantier de l'Hermione.

Une manne financière pour le projet qui est financé à 60% de cette façon.

Le chantier de reconstruction de la réplique de la frégate avec laquelle La Fayette a traversé l'Atlantique en 1780 a commencé en juillet 1997. Le chantier a nécessité 660 tonnes de bois de chêne pour la coque par exemple, 2000 arbres venus des forêts de l'ouest de la France ont été travaillés. Ce 6 juillet 2012, le bateau sera mis à l'eau dans la Charente.

L'histoire de l'arsenal de Rochefort

Pendant deux siècles et demi, jusqu'en 1927, 550 bateaux ont été construits dans l'arsenal de Rochefort.

L'arsenal maritime a connu son apogée sous le régne de Louis XVI puis avec la guerre d'indépendance aux Etats-Unis. Des bateaux de guerre rapides et très voilés sont construits sur les bords de la Charente comme la frégate avec laquelle La Fayette traverse l'Atlantique en 1780, l'Hermione.

Le Second Empire et la volonté de fonder un empire colonial français va aussi favoriser l'essor rochefortais.

Brest, Toulon, Rochefort, les arsenaux de ces trois villes vont rivaliser jusqu'en 1927 et la fermeture du site de Rochefort.

La reconstruction de l'arsenal à Rochefort

L'Arsenal ferme en 1927, la corderie royale brûle en 1944, Rochefort perd alors son passé maritime.

Il va commencer à renaître en 1976, avec le chantier de reconstruction de la Corderie Royale qui prendra 11 ans, puis les formes de radoub seront restaurées à partir de 1992, la reconstruction de l'Hermione débute en 1997 et enfin les bateaux portes arrivent cette année en 2012. Avec la mise à l'eau de l'Hermione le 6 juillet, Rochefort va vraiment renouer avec son histoire maritime construite au fil des siècles sur les bords de la Charente.

L'Hermione reconstruite à l'identique

Le chantier de reconstruction de l'Hermione a commencé le 4 juillet 1997 sur les bords de la Charente.

Mais le projet de reconstruire à l'identique une frégate en bois du XVIII siècle avait germé dès le début des années 90. Avec la restauration de la Corderie Royale et de l'arsenal, il fallait un bateau. Le choix s'est porté vers celui de Lafayette, personnage symbolique et fédérateur de l'histoire française et américaine.

La reconstruction inspirée des méthodes de l'époque a débuté en 1997, la mise à l'eau se fera le 6 juillet 2012, les premiers essais complets du navire devraient avoir lieu à l'automne 2014 pour un départ vers les Etats-Unis au printemps 2015.

La première Hermione avait été construite en six mois en 1778 dans l'arsenal royal qui tournait alors à plein régime.

Sur le même sujet

Les + Lus