• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Sa dernière séance ?

François Hollande a présidé le conseil général de la Corrèze pour la dernière fois avant la présidentielle.

Par François Clapeau

Une séance forcement très médiatique. C'est Bernadette Chirac, conseillère générale du canton de Corrèze, qui a fait la première déclaration retentissante.

"pas le gabarit"

L'Agence France Presse rapporte ses propos : "C'est un homme très courtois, parfaitement courtois", mais "ce n'est pas le gabarit d'un président de la République". "Vous savez, il faut beaucoup d'expérience pour être président de la République, il faut une longue formation politique, il faut avoir été ministre, il faut avoir beaucoup fréquenté l'international", a-t-elle poursuivi avant de conclure : "qui vivra verra".

 "Je ferai en sorte, quoi qu'il arrive, d'être présent pour le département"

De son côté, en scéance, François Hollande a présenté le budget du département avant de déclarer :

"J'ai compris que certains voulaient me garder comme président du Conseil général - je les en remercie, cela prouve l'attachement qu'ils me portent - d'autres n'ont rien dit et voudraient que j'accède à d'autres responsabilités".

"Je ferai en sorte, quoi qu'il arrive, d'être présent pour le département et fidèle à la Corrèze. Il y a plusieurs façons de servir son territoire, soit en exercant des responsabilités en son nom, soit en briguant d'autres au plus haut niveau de l'Etat".

"Je serai, quoi qu'il sera décidé par le peuple français, fidèle à mon département auquel je dois beaucoup".

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus