• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Sénat : trois départements aquitains renouvelables

En Aquitaine, 7 sièges sont à pourvoir dans Les Landes, les Pyrénées Atlantiques et le Lot-et-Garonne.

Par JS

video title

video title

Sénatoriales: 3 départements aquitains concernés

Le premier tour des sénatoriales se déroulera le 25 septembre prochain. Les grands électeurs doivent renouveler la moitié de l'hémicycle. En Aquitaine, sept sièges sont à pourvoir dans les Landes, les Pyrénées Atlantiques et le Lot-et-Garonne. (J.Saudubray / C.Lagaüzere)

Autrefois élus pour neuf ans, les sénateurs effectuent des mandats de six ans depuis l’élection de 2008. Le 25 septembre, pour la première fois, le Sénat ne sera donc pas renouvelé par tiers mais par moitié.  


Les grands électeurs doivent désigner 170 sénateurs sur 348 dans 38 départements métropolitains et 6 départements et collectivités d'outre-mer.

Le Sénat peut-il passer à gauche ?

Les quelque 150 000 grands électeurs rassemblent  les députés, les conseillers régionaux, les conseillers généraux, les conseillers municipaux et leurs délégués. Hors, depuis les dernières élections (municipales 2008, régionale 2010 et cantonales 2011), la gauche est majoritaire dans les collectivités territoriales c'est-à-dire qu’elle détient 20 régions sur 22, 60 % des départements et une majorité des villes de plus de 3500 habitants.

On peut donc en déduire que le Sénat, traditionnellement ancré à droite depuis 1958, pourrait passer à gauche. Toutefois il demeure une grande inconnue concernant le vote des conseillers municipaux qui représentent 95 % des grands électeurs et dont plus d’un tiers ne revendiquent aucune appartenance politique. Les jeux sont donc loin d’être faits.


>> en savoir plus sur le site du Sénat

Les Landes

Deux sièges à rénouveler


Sénateurs actuels

>Jean-Louis Carrère, groupe socialiste. Il se représente

>Philippe Labeyrie, groupe socialiste. En revanche, l’ancien maire de Mont-de-Marsan, battu en 2008, qui occupait son siège de sénateur depuis 1983 se retire.

Candidats déclarés (liste non exhaustive et susceptible d'être modifiée d'ici la clôture des dépôts de candidatures pour le 1er tour fixée au vendredi 16 septembre 18h)

PS :

1.Jean-Louis Carrère

2.Danielle Michel, maire de Saint-Paul-lès-Dax et conseillère général du Canton de Dax Nord

Modem :

1.Pierre Mallet, maire de Benquet

UMP :

1.Marie-François Nadau, conseillère géionale, adjointe au maire de Parentis-en-Born

2.Jean-Jacques Damaillacq, maire d’Amou

Le Lot-et-Garonne

Deux sièges à renouvler


Sénateurs actuels

>Jean-François Poncet, UMP. L’ancien ministre des affaires étrangères de Valérie Giscard d’Estaing, ancien président du Conseil général, sénateur depuis 1983, ne se représente pas.

>Daniel Soulage, groupe Union Centre. Il se retire.

Candidats déclarés

CAMANI

Pierre

CERUTI

Michel

DERISBOURG

Sandrine

DUPRAT

Rémi

FAUCON LAMBERT

Bernard

GONELLE

Michel

GOUZES

Gérard

GRIFFOND

Corinne

MASSIAS

Didier

MERLY

Alain

TANDONNET

Henri

TRANCHARD

Marc

Source : Ministère de l'Intérieur

Données provisoires susceptibles de recours jusqu'au 21 septembre

Les Pyrénées Atlantiques

Trois sièges à renouveler


Sénateurs actuels

>Didier Borotra, groupe Union Centre. Le maire de Biarritz, sénateur depuis 1992, se retire.

>Auguste Cazalet, groupe UMP. Elu depuis 1983, il se retire.

>Annie Jarraud-Vergnolle, groupe socialiste. Devenue sénatrice en 2006 après le décès de André Labbarère, elle se représente.

Candidats déclarés

BACHO

Sauveur

CASTAINGS

Jean

DARTIGOLLES

Olivier

DUHART

Peyuco

DUPONT

Bernard

ESPAGNAC

Frédérique

HIRIART

Michel

IRIART

Danièle

JARRAUD VERGNOLLE

Annie

LABAZEE

Georges

LASSERRE

Jean-Jacques

LEICIAGUECAHAR

Alice

PALENGAT

Philippe

PELANNE

Charles

RENOU

Chantal

SAINT PE

Denise

TELLECHEA

Jean

Source : Ministère de l'Intérieur

Données provisoires susceptibles de recours jusqu'au 21 septembre

Sur le même sujet

Travaux du tourisme fluvial

Les + Lus