• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Soldes: c'est parti pour 5 semaines

Les soldes ont ouvert ce matin dans la Région. Elles représentent l'ultime chance de sauver une saison très compliquée

Par S.B (avec AFP)

video title

A Périgueux, les hommes aussi font les soldes

La période des soldes d'été s'est ouverte ce matin. Les hommes aussi sont friands de bonnes affaires

Les soldes d'été, en magasin et en ligne, ont démarré pour cinq semaines ce matin à 8 h. De forts rabais sont constatés. Les boutiques d'habillement réalisent traditionnellement leur deuxième meilleur jour de l'année, derrière la journée d'ouverture des soldes d'hiver.

Le budget moyen que les français sont prêts à dépenser s'élève cette année à 223 €, contre 259 l'an passé, selon un sondage Ipsos/Logica Business Consulting.

"Avec la crise actuelle, les gens ne vont pas dépenser beaucoup, quel que soit le prix", prévient Jean-Pierre Mocho, le président de la Fédération française du prêt à porter.


Côté articles, les pièces d'été (tongs, maillots) devraient être bien soldées, car le mauvais temps a freiné les ventes ces derniers mois. Comme souvent, le rayon enfant sera prisé, ainsi que les robes, chaussures à talon et sac à main, mode oblige.


Les soldes d'été, dernière chance des commerçants pour sauver la saison, ont ouvert sans cohue mercredi à 08H00 dans le quartier des grands magasins à Paris, en présence de la ministre du Commerce Sylvia Pinel.

"Il est important qu'il y ait ces moments où nos concitoyens qui ont de plus en plus de difficultés puissent acheter et participer justement à la relance de l'économie française", a déclaré la ministre, en lançant symboliquement les soldes aux Galeries Lafayette.


Mme Pinel a répété vouloir renforcer les liens entre industrie du tourisme et commerce, et prévoir une table ronde sur le devenir des soldes flottants à la rentrée.


Après une saison gâchée par la météo, les élections et la crise, les commerçants misent sur les soldes d'été, en magasin comme en ligne, pour sauver leur chiffre d'affaires.

>>> retrouvez, ci-contre, l'ambiance à l'ouverture ce matin à Périgueux

Sur le même sujet

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus