Tchernoblaye réagit au bilan européen

© CC BY-NC / Flickr : pierre-alain dorange
© CC BY-NC / Flickr : pierre-alain dorange

Le collectif bordelais Tchernoblaye a réagi aux informations concernant la sûreté nucléaire française.

Par SR

La Commission européenne a noté des défaillances, notamment dans les centrales nucléaires françaises comme l'a mis en exergue Le Figaro mardi matin. Le collectif anti-nucléaire Tchernoblaye, basé à Bordeaux, n'a pas tardé à réagir à l'annonce.

"Hélas, l'Union européenne ne prend pas ses responsabilités et ne préconise pas de fermer les centrales alors que c'est pourtant la seule façon d'éviter une catastrophe nucléaire" déplore Tchernoblaye dans un communiqué.

Manifestation le 14 octobre


Le collectif appelle à manifester à Bordeaux le 14 octobre pour "exiger la fermeture immédiate et définitive de la centale nucléaire de Blaye". "Les 13 et 14 octobre, des militants iront de la centrale nucléaire jusqu'à Bordeaux pour rappeler la proximité de cette centrale avec les 800 000 habitants de l'agglomération, qui vivent donc sous une menace permanente" précise le document.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus