• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un élevage infecté par la tuberculose bovine

© France 3
© France 3

Le troupeau d'animaux de production de viande situé à Archigny dans la Vienne va être entièrement abattu.

Par Christine HINCKEL

video title

Archigny (86): cas de tuberculose bovine

La maladie avait disparu depuis plusieurs années. La tuberculose bovine a fait sa réapparition dans la Vienne. Un cas d'infection a été détecté dans un élevage de vaches limousines à Archigny,(86). Tout le troupeau, soit les 122 bêtes, sera abattu. Une catastrophe pour l'exploitant.

L'ensemble des animaux soit 122 bovins élevés pour la production de viande doivent être abattus dans un délai de 30 jours. Cette mesure de protection est prise pour éviter tout risque de propagation de la maladie.

Une vache provenant de cet élevage à présenté lors des contrôles effectués à l'abattoir les lésions évocatrices de la tuberculose bovine. L'infection a ensuite été confirmée par les analyses de laboratoire. Une enquête épidémiologique est en cours pour en définir les origines. A l'heure actuelle, tout mouvement d'animaux en direction ou en provenance de ce troupeau est interdit.

La tuberculose bovine est une maladie rare en France. Les services de la préfecture de la Vienne indique qu'elle peut être transmissible à l'homme mais dans des conditions très précises comme le "contact direct avec un animal présentant des symptômes cliniques" ou " la consommation de lait cru provenant d'un cheptel infecté". Ce dernier risque peut être écarté puisque ce troupeau était constitué d'animaux destinés à la production de viande.

Sur le même sujet

Toutes dernières heures de travail avant la fermeture définitive de l'usine France Tabac à Sarlat

Les + Lus