Un policier condamné pour refus d'alcootest

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Un mois avec sursis pour le capitaine qui avait provoqué un accident au Vigen au volant d'une voiture de police.

Par Marie-France MANY

L'accident de la circulation a eu lieu un dimanche de novembre 2011, jour où le fonctionnaire était de permanence. Sa voiture est entrée en collision avec celle d'un couple de retraités. La passagère de 68 ans avait été blessée et hospitalisée pour une fracture au sternum.

Le policier avait quitté les lieux avant l'arrivée des gendarmes, puis refusé d'ouvrir sa porte aux représentants du parquet, de la police et de la gendarmerie, et n'a pas accepté de se soummettre aux contrôles d'alcoolémie. Le passager de son véhicule avec qui il venait de déjeuner affichait un taux d'alcool supérieur à 2 grammes.

Le tribunal de Limoges l'a jugé selon une procédure de reconnaissance préalable de culpabilité. Le fonctionnaire de police s'est vu en outre infliger une suspension de permis de conduire de 4 mois et 350 euros d'amende.

Début janvier, le policier avait été suspendu de ses fonctions pour une durée indéterminée dans le cadre d'une procédure administrative interne. A l'issue de cette enquête, la direction centrale de la police pourra décider ou non de traduire  le fonctionnaire devant un conseil de discipline.

Au moment de sa suspension, le capitaine de police avait touché une prime au mérite attribuée pour la qualité de son travail au cours d'une période qui précédait de plusieurs mois son accident.

Sur le même sujet

Les + Lus