Uzerche : des détenus témoignent

Les conditions de détention se seraient fortement dégradées derrière les murs du centre de détention.

Par Pascal COUSSY

video title

Uzerche : des détenus témoignent

Les conditions de détention se seraient fortement dégradées derrière les murs du centre de détention d'Uzerche en Corrèze. Après un suicide des détenus ont accepté de témoigner. Ils dénoncent les tensions et la violence qui règnerait derrière les murs de l'établissment inauguré en 1990.

Violences physiques et psychologiques entre détenus, absence de réaction et manque de moyens de la part des surveillants, suivi médical  insuffisant : les témoignages que nous avons recueillis semblent accablants.

En juin dernier un détenu s'est pendu dans sa cellule. Sa femme n'a été prévenue que le lendemain au parloir, alors qu'elle venait visiter son mari.
C'était le quatrième suicide en quelques années dans le centre de détention corrézien. Un établissement à priori moderne, inauguré en 1990 et cité en exemple par l'Administration Pénitentiaire.
Depuis, les lettres de détenus se multiplient pour dénoncer la tension qui règne à Uzerche. Les surveillants tempèrent ces accusations et évoquent des effectifs insuffisants. Mais les témoignages que nous avons recueillis confirment des conditions de détention de plus en plus pénibles au sein de l'établissement.

Sur le même sujet

Cap Ferret : des travaux de réensablement d'urgence pour réparer les dégâts de la tempête

Les + Lus