Les organisateurs des courses landaises dénoncent une hausse de cotisations sociales

À partir de 2020, les courses landaises ne seront plus soumises à un régime social dérogatoire, mais à celui des fédérations sportives, avec des cotisations plus élevées. Une décision qui suscite la colère des organisateurs des courses. 

Extrait de la vidéo postée sur la page facebook de l'association des acteurs de la course landaise.
Extrait de la vidéo postée sur la page facebook de l'association des acteurs de la course landaise. © DR
C'est par une vidéo particulièrement sinistre et diffusée sur les réseaux sociaux que l'Association des acteurs de la course landaise dénonce la prochaine hausse du régime de cotisation sociales de la course landaise. 

"Nous avons décidé tous ensemble de ne reprendre la course landaise qu'une fois que le dossier Urssaf sera réglé", y annonce Christophe Dussau, le président de cette association.  

Vidéo facebook : L'association des acteurs de la course landaise
En effet, à partir de 2020, les acteurs, écarteurs, sauteurs et hommes de pistes ne seront plus soumis à un régime d'exception en vigueur depuis 1995, mais rejoindront celui des fédérations sportives, avec des cotisations plus élevées. 

"Si on passe vraiment au régime sportif, cela va impacter les comités, car les charges sociales seront multipliées par 4 ou 5" déplore Christophe Dussau. 

Regardez le reportage de Patrick Pannier et Jean-Michel Litvine : 
Les organisateurs des courses landaises déplorent une hausse annoncée des cotisations sociales
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tauromachie culture polémique société