Départementales 2021. Xavier Fortinon de nouveau président du conseil départemental des Landes

Xavier Fortinon sera donc de nouveau président du conseil départemental des Landes pour six ans. Il a été élu dans le canton côte d'argent. Il pilote déjà l'institution depuis 2017, après le décès du leader socialiste Henri Emmanuelli. 

Xavier Fortinon, président socialiste du conseil départemental des Landes, brigue un second mandat pour ce prochain scrutin.
Xavier Fortinon, président socialiste du conseil départemental des Landes, brigue un second mandat pour ce prochain scrutin. © Département des Landes

La disparition du leader socialiste Henri Emmanuelli l'a projeté en pleine lumière. En 2017, lors du décès du patron charismatique des Landes, Xavier Fortinon prend la suite à la présidence du conseil départemental, dont il était très proche. 

Pour cette nouvelle élection version 2021, Xavier Fortinon a donc mené sa première campagne départementale en tant que chef de file. Et il a renforcé la présence des socialistes et alliés dans son département 13 cantons sur 15.
Il se positionne sur la même ligne qu'Henri Emmanuelli, avec "une majorité soudée." insiste-il. 

Son positionnement politique est celui qui a toujours prévalu dans les Landes. " J'ai mal vécu le mandat de François Hollande. Mais on a toujours été loyal".
 

Ca a largement contribué à l'effondrement de l'influence sur les Français.

Xavier Fortinon - Président du conseil départemental des Landes -

Xavier Fortinon est implanté dans son fief d'origine, Mimizan sur la côte landaise. Pas d'élus dans sa famille "mais on parlait de politique chez moi". Il prend sa carte au Parti socialiste à 18 ans, vote pour la première fois en 1981 pour François Mitterrand. "Enfant au collège, il y a des débats qui m'ont marqué. L'histoire et les mouvements sociaux. Le débat sur la peine de mort m'avait marqué, la condition des détenus en prison. Ces sujets m'interpellaient pas mal." 

Badinter m'a fait m'engager par les débats qu'il portait. 

Xavier Fortinon

Des études à Bordeaux, en sciences économiques, des profs à la fac qui l'inspirent. Il se dirigera vers la gestion des collectivités territoriales. En 1989, retour aux sources. A 27 ans, c'est un jeune élu municipal à Mimizan. Puis trois mandats dans la majorité, deux mandats dans l'opposition. Il entre comme élu au conseil général des Landes en 2004 auprès d'un certain Henri Emmanuelli qui est déjà le patron de la collectivité depuis 1982, une longévité exceptionnelle à cette place. 
 

© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

 


Alors de qui se sent-il proche dans ses combats politiques ? Je soutiens Alain Rousset à la région " mais on n'a pas voté Emmanuel Macron au premier tour en 2017." fait-il remarquer. Pour mémoire, ce fût le cas d'Alain Rousset. Xavier Fortinon est proche de Boris Vallaud, élu député socialiste des Landes en 2017, "content qu'un élu de cette qualité souhaite s'investir", et qui émerge des personnalités socialistes au plan national. 

Ses dossiers de prédilection ? Il a été en charge de la commission environnement dans les années 2000 au conseil général. Il suit de près les nouvelles technologies et la politique du logement. Il est président de "XL Habitat", bailleur social. Et la gestion du grand âge, thème qui s'est imposé ces dernières années dans les Landes. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections