La difficile sortie de crise pour les éleveurs de canard du sud-ouest

Des centaines d'éleveurs de canards ont dû stopper leur production en début d'année. Afin de stopper la propagation de la grippe aviaire. Fin mai, ils ont pu accueillir leurs 1ers canetons. Ceux-ci seront bientôt en phase de gavage. Les producteurs devront attendre l'automne pour les commercialiser.

Par CA

Robert Dupérier, éleveur et conserveur dont la renommée n'est plus à faire dans les Landes, n'a toujours pas repris son activité normale.

Avec la crise de la grippe aviaire et le vide sanitaire imposé pendant plusieurs semaines, il a dû recourir au chômage technique dans son entreprise.

Il a toutefois réussi à poursuivre l'activité de sa conserverie avec du canard qu'il a dû aller chercher ailleurs, dans les élevages non touchés par les mesures sanitaires.

Aujourd'hui, il se prépare à gaver les canetons qu'il a reçu le 29 mai dernier, date de la réouverture des élevages. Mais ses palmipèdes ne pourront pas être transformés avant la fin du mois de septembre. Et prêts pour la vente à l'automne. Ils seront les premiers, cette année, à sortir de son élevage labellisé IGP Landes. 

Ces premières ventes marqueront le retour à une activité normale après neuf mois très difficiles.

Regardez le reportage de Patrick Pannier et Jean-Michel Litvine :

Le foie gras IGP sud-ouest 2017 en cours de fabrication après la grippe aviaire
Les éleveurs du sud-ouest vont bientôt pouvoir commencer le gavage de leurs bêtes. Ce seront les premières labellisées sud-ouest après le vide sanitaire du début de l'année. Reportage chez l'artisan conserveur Robert Dupérier dans les Landes.

 

Sur le même sujet

Interview de Jean-Baptiste Moreau à la Souterraine

Près de chez vous

Les + Lus