Mont-de-Marsan : après un effondrement dans le temple, les catholiques accueillent les protestants

Une partie du plafond du temple protestant de Mont-de-Marsan s'est effondrée entre le 24 décembre et 6 janvier. Les raisons de cet effondrement ne sont pas encore déterminées, un expert doit passer le 25 janvier. / © Clément Alet / France 3 Aquitaine
Une partie du plafond du temple protestant de Mont-de-Marsan s'est effondrée entre le 24 décembre et 6 janvier. Les raisons de cet effondrement ne sont pas encore déterminées, un expert doit passer le 25 janvier. / © Clément Alet / France 3 Aquitaine

C'est un peu comme si le ciel leur était tombé sur la tête ! Entre le culte du 24 décembre et celui prévu le 6 janvier, une partie du plafond du temple protestant de Mont-de-Marsan s'est effondré. En attendant les travaux, les croyants pourront prier dans des locaux de l'église catholique. 

Par AR

La pluie, les pigeons, ou un mauvais coup du sort ? Pour l'heure, l'effondrement d'une partie du plafond du temple protestant de Mont-de-Marsan, dans les Landes, est encore inexpliqué.

D'ici quelques jours, un expert se déplacera pour examiner les lieux. "On attend l'avis de l'expert. Si [l'assurance] ne prend pas cela en charge, c'est un très très gros problème" s'inquiète Alain Gibert, président du conseil presbytéral protestant. 

En attendant, pour assurer la continuité des célébrations, la communauté catholique a tendu la main à ses frères protestants, qui seront accueillis dans des locaux situés sous l'église Saint-Vincent-de-Paul de Mont-de-Marsan. 

Ici, le pasteur Fabrice pourra officier en toute simplicité : "chez les protestants, il n'y a pas de lieu sacré, donc on peut faire le culte n'importe où. Là, toutes les conditions sont réunies. Accueil humain, capacité, chauffage...tout est très bien aménagé". 

Mont-de-Marsan : après l'effondrement dans le temple, les catholiques accueillent les protestants
Intervenants : Alain Gibert , Président du conseil presbytéral protestant, Fabrice Benoit, Pasteur des Landes, Benoit Marchal , Curé de la paroisse Notre-Dame-des-Trois-Rivières Equipe : ALET Clément, LITVINE Jean-Michel, BERGE Corinne

 

Sur le même sujet

Hervé Brunaux raconte les Joliot-Curie à Clairvivre

Les + Lus