• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Sanguinet : l'adolescent retrouvé mort s'est noyé, pas de suite pénale

Le jeune adolescent avait été retrouvé le 28 octobre, quatre jours après sa disparition. / © C. Olivari/F3 Aquitaine
Le jeune adolescent avait été retrouvé le 28 octobre, quatre jours après sa disparition. / © C. Olivari/F3 Aquitaine

Les résultats des dernières analyses du corps de l'adolescent retrouvé mort dans le lac de Sanguinet le 28 octobre sont tombés. Il se serait noyé sans l'intervention d'une tierce personne.

Par Margaux Dubieilh

Environ un mois après la découverte du corps de l'adolescent dans le lac de Sanguinet, le parquet de Mont-de-Marsan a fait part de ses dernières analyses. Il s'avère que "la noyade est la cause exclusive du décès", d'après le procureur de le République Olivier Janson.

Toute intervention d'un tiers étant exclue, il n'y aura pas de suite pénale au dossier.
 

Cannabis et anxiolytique

Des analyses toxicologiques ont aussi révélé que l'adolescent avait consommé, peu avant son décès, du cannabis. Il avait aussi ingéré un anxiolytique "dans des doses importantes". Ces prises de stupéfiants auraient engendré un état de somnolence et de confusion, qui aurait pu contribuer à la noyade.

Retour sur les faits

Le collégien avait été porté disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre. Il était parti pour une soirée à côté du lac de Sanguinet avec cinq copains. Le lendemain, deux jeunes étaient rentrés chez eux. Trois autres avaient été retrouvés dans des embarcations au milieu du lac, choqués et en état d'hypothermie.

Le corps du dernier adolescent avait été retrouvé quelques jours plus tard.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Itinéraire bis en Limousin : La Jonchère-Saint-Maurice

Les + Lus