Cet article date de plus de 6 ans

Morcenx : Le Foll confirme aux sylviculteurs landais l'engagement financier de l'Etat

A Morcenx, le ministre de l'Agriculture et de la Forêt, a confirmé vendredi l'engagement financier de l'État jusqu'en 2017, estimé au total à quelque 530 millions d'euros, pour le reboisement de la forêt des Landes de Gascogne dévastée par la tempête Klaus en 2009.
A l'occasion de la 98e Assemblée générale du Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest qui se tient à Morcenx, le ministre a rappelé qu'au départ, "le plan portait à peu près sur 470 millions d'euros".
Et le ministre de souligner "la continuité de l'action de l'État sur la gestion de la tempête Klaus" (2009). "Quand je suis arrivé au ministère, a-t-il affirmé, il y avait une baisse en prévision, on a évité cette baisse et on a rajouté 60 millions d'euros sur cinq ans", c'est-à-dire jusqu'en 2017.

"L'engagement de l'État, jusqu'au bout, sera tenu", et ce, "malgré les pressions budgétaires", a promis M. Le Foll. "Je suis venu vous soutenir dans votre démarche et vous dire que l'État et le ministre sont à côté de vous et de l'ensemble de la filière bois" pour "réussir son développement demain", a-t-il assuré, plusieurs fois applaudi lors de son discours.

M. Le Foll a également souligné le "défi à relever sur la protection des forêts face aux aléas climatiques, et par rapport à la menace des incendies", s'engageant à faire le point sur les massifs français dans l'objectif d'une "stratégie nationale" sur le sujet.

"La question sanitaire est également un défi majeur" et "on sera à vos côtés", a-t-il dit au président du SSSO, Bruno Lafon, qui venait de demander la création d'un Fonds de solidarité phytosanitaire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
forêt agriculture économie nature sorties et loisirs