Loi Travail : blocages, opérations escargots et manifestations dans toute la région

Le permanence du PS de Charente-Maritime murée et taguée par les manifestants contre la Loi Travail. / © Valérie Prétot
Le permanence du PS de Charente-Maritime murée et taguée par les manifestants contre la Loi Travail. / © Valérie Prétot

Pour la 8ème journée d'action contre la Loi travail, des manifestations ont été organisées dans toutes les grandes villes de la région. A l'appel de la CG, les salariés de la centrale nucléaire de Civaux (86) ont rejoint le mouvement. Perturbations également dans les transports, bus et trains.

Par Christine Hinckel

La mobilisation a été importante aujourd'hui dans la région; L'activité économique est visée et la revendication reste la même: le retrait de la loi Travail
A La Rochelle, des blocages ont été mis en place dès la nuit dernière pour interdire les accès au dépôt de carburant Picoty. Dans la matinée, les forces de l'ordre ont débloqué l'un des quatre barrages mis en place par les manifestants et une dizaine de camions citernes ont pu accèder au site pour se ravitailler sous haute surveillance policière.



Après l'échec du blocus total du dépôt pétrolier, les grévistes parmi lesquels les dockers du port de La Pallice ont érigé de nouveaux points de blocage sur la rocade et aux entrées du port. Trois d'entre elles étaient bloquées en fin d'après-midi mais les sorties restaient possibles pour les salariés.
En cours de matinée, 400 manifestants se sont rassemblés à La Pallice. Le cortège s'est rendu au siège du MEDEF et à la permanence du Parti Socialiste dont la façade a été murée et taguée.


Des manifestations ont également eu lieu à Saintes et Rochefort.
Loi Travail : manifestations à La Rochelle
Reportage de Valérie Prétot, Marc Millet et Nadine Pagnoux-Tourret


La centrale de Civaux en grève et la Foire de Poitiers investie par les manifestants

Dans la Vienne, la grève décidée pour 24h est massivement suivie à la centrale nucléaire de Civaux depuis 21h hier soir.
Les équipes de l'après-midi grévistes à 64% ont décidé une baisse de charge de la production d'électricité qui sera effective jusqu'à 21h ce jeudi soir.
Grève à la centrale de Civaux
Reportage de Marion Mercier, Julien Delage et Bénédicte Biraud



A Poitiers, cet après-midi, la manifestation à laquelle se sont joints des militants de Nuit Debout a rassemblé environ 300 personnes aux abords du Parc des Expositions où se tient la Foire Expo. Les manifestants sont entrés dans l'enceinte de la foire vers 16h et sont ensuite repartis dans le calme.

600 personnes ont manifesté à Châtellerault sur le boulevard Blossac. Les manifestants se sont arrêtés devant la permanence de la députée écologiste Véronique Massonneau sur laquelle ils ont lancé des centaines de cotons-tiges "afin qu'elle se débouche les oreilles" ont-ils-dit.


1 100 personnes dans la rue à Niort

A Niort, la manifestation a réuni environ 1 100 personnes. Le cortège s'est rendu, entre autre, devant le siège du MEDEF.






Opérations escargots et barrages filtrants en Charente

A Angoulême, comme la semaine dernière, la journée de mobilisation a commencé avec trois rassemblements, à Cognac, Barbezieux et au rond-point de Girac à Angoulême. Des opérations escargots ont été organisées notamment sur la Nationale 10 en occasionnant d'importants ralentissements et des barrages érigés à des endroits stratégiques pour la circulation comme le rond point de Girac près de l'hôpital.
En fin de matinée, environ 300 manifestants se sont rassemblés sur le Champ-de-Mars à Angoulême.
 

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus