Agen : l'école des matons

C'est à Agen qu'existe l'unique centre de formation pour les surveillants pénitentiaires. 2100 élèves sont concernés par la promotion 2016. Un recrutement sans précédent.

L'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire est à Agen. C'est la seule en France
L'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire est à Agen. C'est la seule en France © France Télévision
Ils arrivent de toute la France, métropole et outre-mer. 380 élèves ont intégré fin février l'ENAP, l'école nationale d'administration pénitentiaire d'Agen. Cette promotion sera suivie de deux autres de 800 candidats au poste de " maton ".

Si certains ont choisi ce métier pour une certaine idée de la justice et de l'ordre, pour d'autres, c'est un choix par défaut. Il vient après une période de chômage ou un licenciement.
Ils voient dans cette profession l'occasion d'obtenir un emploi stable.

On demande à un agent d'être secouriste, d'être facteur, d'être médecin, psychologue... C'est très compliqué."

Les enseignants ne cachent pas les difficultés auxquelles auront à faire face les futurs gardiens de prison. La violence, la détresse, la radicalisation... Autant de situations qu'il faudra gérer, souvent dans l'urgence.

Pourtant, cette année 2016 verra à son terme plus de 2 000 nouveaux gardiens de prison sortir de l'ENAP. Un recrutement sans précédent. Depuis de nombreuses années, les prisons françaises sont confrontées au manque de surveillants.

Un reportage France Télévision
 

durée de la vidéo: 03 min 41
Agen : l'école des matons

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société éducation