• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Lot-et-Garonne : la fraise gariguette est déjà de retour sur les étals !

Grâce à la douceur de l'hiver, la fraise gariguette de 2019 est très chargée en sucre / © France 3 Aquitaine
Grâce à la douceur de l'hiver, la fraise gariguette de 2019 est très chargée en sucre / © France 3 Aquitaine

Avec quinze jours d'avance, la fraise gariguette est de retour sur les étals. Le beau temps de ces dernières semaines annonce un fruit particulièrement sucré. 
 

Par MK avec JM Daguenet

C'est une campagne qui démarre fort. La fraise gariguette, la variété sans conteste la plus connue des Français fait déjà son retour sur les étals. En cause : les douces températures hivernales qui ont avancé la cueillette du fruit rouge d'une quinzaine de jours dans le Lot-et-Garonne, premier département français producteur de fraises .



Elle est déjà là, sur les étals, bien rouge et parfaitement dodue. Et la version 2019 de la fraise gariguette, toujours cultivée hors-sol, dans des serres chauffées semble prometteuse. 

"Grâce aux quinze jours que nous avons eu avec un temps magnifique, nous avons un taux de sucre exceptionnel, bien plus élevé que sur les premières fraises des années précédentes, explique Jean Silvestre, producteur à  Bourran dans le Lot-et-Garonne.
 

Chasse aux parasites

Sur ses quatre hectares de fraises, les milliers de plans sont bichonnés, et les ravageurs, comme le thrips, un insecte parasite particulièrement redouté, éliminés. Et pour se faire, tout se passe sans produits chimiques, avec des prédateurs naturels.

"Nous avons des sachets, qui contiennent des acariens, explique Laurence Silvestre, technicienne sur l'exploitation. Cet acarien, le cucuméris, va manger tout le thrips".
 
L' Amblyseius cucumeris permet de lutter contre la prolifération du thrips / © France 3 Aquitaine
L' Amblyseius cucumeris permet de lutter contre la prolifération du thrips / © France 3 Aquitaine
 

Dix-neuf euros le kilo

Des expériences depuis longtemps testées et approuvées dans le Lot-et-Garonne, qui chaque année, produit chaque année 12 000 tonnes des fraises et a pu acquérir un solide savoir-faire.

"C'est très technique la fraise, assure Fabrice Solacroup, le directeur de la coopérative de la Vallée du Lot. On a des cycles, la maîtrise du froid, maîtrise de la plantation…"


Avis aux amateurs, qui auront jusqu'au mois de juin pour la déguster :  la fraise gariguette se trouve à partir de 19 euros le kilo dans les magasins.


Voir le reportage de France 3 Aquitaine
 
Lot-et-Garonne : la fraise gariguette est déjà de retour sur les étals !

Sur le même sujet

Fac-similé en cours aux ateliers de Montignac

Les + Lus