Blocage de l'A 62 en cours dans le Lot-et-Garonne : les agriculteurs à nouveau mobilisés

Fermeture des accès autoroutiers ce vendredi matin aux alentours d'Agen / © JM Daguenet
Fermeture des accès autoroutiers ce vendredi matin aux alentours d'Agen / © JM Daguenet

La circulation s'annonce difficile sur l'autoroute A 62 et les axes alentours car les agriculteurs ont une nouvelle fois sorti les tracteurs et les pneus. Les infos en direct sont à suivre sur la radio 107.7. 

Par Christine Lehesran, Hélène Chauwin avec l'AFP

La colère gronde dans les campagnes et c'est sur la route qu'elle s'exprime. Le syndicat " Coordination Rurale " est passé à l'action pour la 2e fois cette semaine. 

A 15h45, la situation  était toujours tendue : 

Alors qu'une délégation de Nouvelle-Aquitaine et d'Occitanie était reçue ce vendredi au ministère de l'Agriculture à Paris, les agriculteurs ne lâchaient pas la pression. Ils craignent de perdre des aides sans lesquelles leurs exploitations ne seraient plus viables 

Dans le Lot-et-Garonne, la Coordination rurale 47 appelait à manifester. Selon elle, ils étaient plus de deux cents, 130 selon la police, à bloquer trois accès de l'autoroute A.62 (Bordeaux-Toulouse). 

Si le "zonage" était revu, des dizaines d'éleveurs seraient en très grande difficulté dans le département. C'est une aide qui est vitale pour eux, surtout en cette période de crise pour l'élevage. Ces aides permettent aux exploitations familiales de subsister. 


Patrick Franken, président de la Coordination Rurale 47 insiste :  

S'il n'y avait plus d'éleveurs, tôt ou tard, il y aurait des parties entières
du territoire qui deviendraient des friches. Ça va à l'opposé de l'objectif annoncé
du gouvernement de maintenir les fermes familiales".

Dans le Lot-et-Garonne, l'aide reçue au titre des "zones défavorisées" concerne 603 bénéficiaires pour 3,3 millions d'euros par an au total, soit en moyenne 5.000 euros par exploitation. Avec la nouvelle carte,il ne resterait que 352 bénéficiaires, "soit une perte sèche de 1,9 million d'euros", a estimé le syndicat.
Nouvelle manifestation des agriculteurs en Lot-et-Garonne
La coordination rurale bloque plusieurs accès vers l'autoroute A 62 ( Bordeaux / Toulouse), à Agen, Damazan et Marmande. Les agriculteurs dénoncent le redécoupage des zones défavorisées. Une réforme susceptible de leur faire perdre d'importantes aides européennes.

Dès 9 h ce vendredi matin, Vinci Autoroutes a fermé les accès le long de l'A62 dans le Lot-et-Garonne :Marmande
  • Aiguillon
  • Agen
  • Valence' d'Agen
  • Castelsarrasin
  • Montauban chez les voisins d'Occitanie.

Les agriculteurs reprennent leurs actions de blocage ce vendredi matin / © JM Daguenet
Les agriculteurs reprennent leurs actions de blocage ce vendredi matin / © JM Daguenet


Le mouvement de colère du monde paysan est parti de Montauban et ce département du Tarn-et-Garonne il y a plusieurs jours. Il semble s'étendre sur ces secteurs. 
Recommandations : au vu des difficultés, mieux vaut éviter le secteur, éviter ou différer les déplacements. 

Les agriculteurs du Lot et Garonne pourraient voir leurs revenus amputés en cas de révision de la carte des zones défavorisées / © FTV
Les agriculteurs du Lot et Garonne pourraient voir leurs revenus amputés en cas de révision de la carte des zones défavorisées / © FTV


Les raisons de la colère sont à lire ici : 


En début de semaine, des éleveurs dans le Lot-et-Garonne avaient déjà perturbé le trafic ferroviaire entre Toulouse et Bordeaux pendant plusieurs heures.


Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus