Cet article date de plus de 6 ans

L'émotion à Marmande après l'accident de rally de Laas-Tillac

Dans ce dramatique accident, dimanche dans le Gers, le pilote lot-et-garonnais a fauché trois personnes lors des essais : deux commissaires de course et un photographe sont morts. L'accident, encore inexpliqué, suscite beaucoup d'émotion et de questions à Marmande,  d'où le pilote est originaire.

© Sébastien Lapeyrere / Max PPP
Le pilote est expérimenté et bien connu à  Marmande où on ne s'explique toujours pas cet accident dramatique.
Une expertise du véhicule va être effectué pour déterminer les causes mécaniques ou de pilotage de ce dramatique accident.

Regardez le reportage de Karim Jbali et Marie Benoist.

durée de la vidéo: 01 min 02
Sécurité des courses de côtes

Les victimes sont deux commissaires de course de l'épreuve organisée par l'association sportive automobile Armagnac Bigorre, et un photographe de presse indépendant, a précisé la gendarmerie du Gers. Les deux officiels, un homme et une femme, étaient âgés d'une soixantaine d'années, le photographe d'une quarantaine d'années. Tous trois étaient originaires du département.

L'accident a eu lieu vers 11h00 du matin pendant les essais de la course de côte de Laas-Tillac, près de Mielan, à 35 kilomètres environ au nord de Tarbes, dans une zone où ne se trouvait par chance aucun spectateur. L'accident est survenu plus de trois heures avant le début de cette compétition
régionale alors que la majorité des 500 à 1.000 spectateurs attendus n'étaient pas encore arrivés.
De plus selon le secrétaire général de la préfecture du Gers Christian Guyard, le secteur où a eu lieu la sortie de route était interdit aux spectateurs et réservé aux officiels.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le pilote qui est sorti indemne de l'accident, a perdu le contrôle de son véhicule, une Simca Mille Rallye 2 vert turquoise des années 1970, dans un enchaînement de virages au tiers du parcours partant de Tillac vers Laas. De même source on rapporte que la voiture, probablement mal engagée dans une série de petits virages, a continué sa route tout droit dans une grande courbe à gauche, a décollé passant au-dessus de la glissière pour heurter les trois victimes avant de s'immobiliser contre des arbres en contrebas.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers automobile