• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le mariage de raison entre les communes du Mas-d'Agenais et de Calonges en Lot-et-Garonne

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Ce n'est encore qu'un projet mais les petites communes du Mas-d'Agenais et de Calonges pourraient bien s'unir en Lot-et-Garonne. Un mariage de raison qui semble être l'unique solution faire face à la baisse des dotations de l'Etat. 

Par Delphine Vialanet

Il ne s'agit pas vraiment d'un mariage d'amour, et pourtant deux communes du Lot-et-Garonne envisagent sérieusement de s'unir pour le meilleur et pour le pire. 
Le Mas-d'Agenais et Calonges ont donc décidé de jouer la carte de la raison. Rassembler les deux communes en une seule municipalité, c'est l'idée avancée par les deux maires pour faire face à la baisse des dotations de l'Etat. 
Les 1500 habitants du Mas-d'Agenais et les 650 de Calonges ne devraient donc bientôt ne faire plus qu'un seul et même ensemble. 

Mutualiser les personnels, les services techniques, les projets et les achats, les arguments avancés par les deux maires sont nombreux. Le plus efficace est peut-être celui du budget. Regrouper les budgets des deux communes permettrait même de faire une bonification de 30 000 Euros malgré la baisse de dotation.

Pour l'heure les habitants des deux communes n'ont pas encore étaient consultés. Les conseils municipaux se réunissent mardi et informeront les administrés en suivant. 
La question du nom de cette nouvelle commune sera certainement centrale dans les débats. Le nom de "Camas" a été évoqué et ne semble pas soulever l'enthousiasme. 

Les explications de Jean-Michel Daguenet et de Pascal Cagnato

RAPPROCHEMENT COMMUNES MAS D AGENAIS CALONGES
C'est un mariage de raison : dans le Lot-et-Garonne, les petites communes Le mas d'agenais et Callonges pourraient s'unir . C'est la seule solution qu'elles ont trouvée pour sauver leur budget alors que l'Etat a annoncé une nouvelle baisse de ses dotations






Sur le même sujet

La famille de T. Veron rencontre la police japonaise

Les + Lus