Lot-et-Garonne : plus de 300 infractions sur les routes en un week-end

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jeanne Travers

La gendarmerie du Lot-et-Garonne indique que plus de 300 infractions ont été relevées ce week-end du 8 mai sur les routes du département. "Le préfet du Lot-et-Garonne s'inquiète de la hausse du nombre d'accidents", précise un communiqué.

Les contrôles de police et de gendarmerie ont été particulièrement nombreux, ce week-end prolongé du 8 mai. La gendarmerie du Lot-et-Garonne a relevé pas moins de 300 infractions sur les routes du département.



Parmi celles-ci, "245 personnes ont été contrôlées en excès de vitesse. Une trentaine de permis de conduire a été retirée", détaillent les gendarmes.



Notamment, "un jeune conducteur en permis probatoire, contrôlé à une vitesse de 140 km/h au lieu de 80" sur une route nationale. Il s'est vu immédiatement retirer son permis de conduire, tout comme cet autre conducteur "intercepté à la vitesse de 190 km/h au lieu de 130" sur l'autoroute.



"Le préfet de Lot-et-Garonne s'inquiète de la hausse du nombre d'accidents et annonce déjà une mobilisation importante dans les prochaines semaines, ne laissant aucune tolérance à des comportements dangereux mettant en péril la vie d'autres usagers de la route", indique la Préfecture dans un communiqué.



Elle ajoute : "avec 8 victimes, le nombre de morts sur les routes a doublé comparé à la même période en 2016. Le nombres d'accidents est également en hausse de 34% par rapport à la même période l'année dernière".



Un chiffre toutefois à nuancer. La préfecture souligne que : "les chiffres relatifs aux contrôles routiers sont comparables à ceux du week-end du 8 mai 2016 et plutôt en baisse si on les compare au week-end dernier (500 infractions). Néanmoins, ils restent en hausse comparés à d'autres périodes de l'année où seulement 150 infractions environ sont constatés durant le week-end".



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité