• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Marmande : une pêche à la carpe de 70 heures

© France 3
© France 3

C 'est bien évidemment le traditionnel enduro de la pêche à la carpe : soit une pêche jour et nuit pendant trois jours, soit 70 heures. Les passionnés sonrt venus donc taquiner au bord du lac donc quelques gros spécimen de plusieurs kilos.

Par KJ

Les poissons pris ont été pesés photographiés et remis à l'eau au fur et à mesure. Le but est bien sûr uniquement sportif : c'est la technique du No Kill. Retenons que le matériel déployé est un condensé de technologie, performant et bien sûr assez onéreux et contrairement aux idées reçues, la carpe n’est, en fait, qu’un gros poisson blanc, plutôt méfiant, et se nourrissant par aspiration.


La technique : 

Les lacs ou les plans d’eau se pêchent différemment. Généralement, on y trouve, en majorité, des miroirs, poissons plus gourmands, mais nettement plus méfiants que les communes et qui peuvent tester les appâts. Si elles ne sont pas dérangées, elles vont nettoyer entièrement l’amorçage, contrairement aux communes qui vont donner quelques coups de gueule, et s’éloigner.

Les lacs peuvent se pêcher en éventail. L’amorçage est généralement constitué de petites graines et de boules d’amorces à grosse granulométrie mélangées avec peu de grosses bouchées.
Enduro de pêche à la carpe
C 'est bien évidemment le traditionnel enduro de la pêche à la carpe : soit une pêche jour et nuit pendant trois jours, soit 70 heures. Les passionnés sonrt venus donc taquiner au bord du lac donc quelques gros spécimen de plusieurs kilos.


Sur le même sujet

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux

Les + Lus