• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le céréalier Eurocer sauvé par le géant marmandais de la confiture Lucien Georgelin

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Le tribunal de commerce d'Agen a autorisé l'acquisition du fabricant de céréales Eurocer par le n°2 français de la confiture. Une décision qui annonce des jours meilleurs pour les 24 salariés, dont les postes sont sauvés. L'entreprise était en redressement judiciaire depuis mars dernier.

Par Jeanne Travers

Le soulagement est grand pour les 24 salariés de l'usine Eurocer : leurs postes sont sauvés. Lucien Georgelin, numéro 2 français de la confiture et basé à Marmande, vient à la rescousse du fabricant de céréales. Le tribunal de commerce d'Agen a autorisé la reprise d'Eurocer, en redressement judiciaire depuis le mois de mars.

Au-delà d'une simple reprise, c'est une nouvelle dynamique qui est insufflée par Lucien Georgelin. Le nouveau gérant envisage même de futures embauches. Il déclare :

Il y a tous les ingrédients qu'il faut pour réussir et pour développer cette entreprise. On ne peut jurer de rien, mais je pense que dans un ou deux ans, il y aura peut-être des embauches.


Un nouveau souffle bienvenu pour les employés. Lucien Georgelin entend mutualiser les savoir-faire de ses deux entreprises et créer une nouvelle ligne de produit. Par exemple, des célérales garnies de sa confiture ou de sa nouvelle pâte à tartiner.

La reprise sera effective lundi 7 août. D'ici là, il faudra trouver un nouveau nom à l'entreprise pour définitivement tourner la page.

► Revoir le reportage de Tristan Baudenaille-Pessotto et Benoît-Pierre Morin :
Le céréalier Eurocer sauvé par un fabricant de confitures
Interviennent dans ce reportage : Lucien Georgelin, repreneur, et Samia Cherchari, déléguée CFDT du personnel. - France 3 Aquitaine - Tristan Baudenaille-Pessotto et Benoît-Pierre Morin

Sur le même sujet

inventaire des dégâts du gel dans la vigne

Les + Lus