Menace terroriste : comment assurer la sécurité des salles de spectacle ?

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Depuis l'attaque du Bataclan, la sécurité dans les salles de concert a été repensée. Résultat : des contrôles plus stricts, des formations pour les employés… et des spectateurs également plus coopératifs.

Par M.K avec Sébastien Delalot

Le 13 novembre 2015, un commando de terroristes a fait irruption au Bataclan, la salle de concert parisienne, et ouvert le feu dans la foule. Mille cinq cent personnes assistaient au concert des Eagles of death metal. Quatre-vingt-dix seront tuées.
Deux ans plus tard, alors que la France leur rend hommage ainsi qu'aux victimes abattues dans des cafés de la capitale, la sécurité dans les salles de concert s'est faite plus exigeante.
 
Au Zénith de Pau, la plus grosse salle de spectacle d'Aquitaine, les organisateurs ont du, eux-aussi, s'adapter à la menace terroriste, en renforçant leurs protocoles sécuritaires.
 

Formations spécifiques

Marie-Anne Michaud, directrice du Zénith le reconnaît, il y a quelques années, la surveillance servait avant tout à éviter que des spectateurs ne lancent des projectiles contre les artistes. "Maintenant, c'est la sûreté de tous. Nous sommes partis en formation à Lyon, à l'école des ingénieurs de police", explique-t-elle.
Sacs fouillés, palpations, limitations des flots de véhicules, plusieurs modifications ont été mises en place, toujours dans un souci de sécurité.
 

Un public moins réfractaire

A Bordeaux, la Rock School Barbey de Bordeaux organise 120 concerts par an, et à une capacité d'accueil maximum de 700 personnes. Ici aussi, on a dû recruter du personnel supplémentaire pour la sécurité. L'attitude du public a également changé depuis les attentats, assure son directeur Eric Roux.
 

Chaque fois qu'il y avait une palpation, il avait toujours des protestations; Depuis, plus personne ne discute, et tout le monde s'y prête sans réticence.

 
Voir le reportage de France 3 Aquitaine
Quelle sécurité dans les salles de spectacles face à la menace terroriste ?


Sur le même sujet

Marée noire du Prestige : l'interview de l'avocat Renaud Lahitète

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne