Cet article date de plus de 5 ans

Ne manquez pas ce soir notre documentaire « Mon curé est congolais » après le soir 3

Venu du Congo pour une durée qui devait être limitée, le père Barthélémy est finalement resté à Pierre Buffière (Haute Vienne) et compte aujourd'hui parmi les personnalités incontournables de ce petit coin du Limousin rural.

Résumé :

Barthélémy Binia, prêtre de Pierre-Buffière et d’une dizaine d’autres paroisses en Haute-Vienne, vient de la République du Congo. Mais, comme il a beaucoup l’humour, il répond à ses fidèles qui ne connaissent pas la RDC, qu’il est un curé du Rez de Chaussée ! Et on le croit : proximité avec tous, croyants comme athées, mais aubes chamarrées made in Kinshasa ; foi carrée mais psaumes chantés en langue Lingala !
Les messes swinguent au point que « le curé noir du Limousin » est devenu le véritable chouchou des dames patronnesses du canton. Même ceux qui vouent un culte aux « bonnes fontaines » cachées dans les forêts du Limousin, le remercient de venir bénir ces totems fétichistes survivance d’un rustique culte païens. Car en bon humaniste, le Père Barthélémy est ouvert à toutes les cultures, toutes les croyances. Mais comme son quotidien n’est pas toujours facile ; manque d’argent et craintes de se faire expulser comme n’importe quel travailleur immigré à la fin prochaine de sa mission,  il se bat pour concrétiser son rêve le plus fou : faire venir le pape Benoit XVI dans paroisse ! En attendant, il initie un jeune curé tout frais venu d’Afrique aux us et coutumes de la France profonde !

Pourquoi, alors, a-t-on encore besoin d’un prêtre dans un pays qui n’a visiblement plus la foi ; dans une région, qui plus est, où l’on n’est jamais vraiment allé à la messe et où se sont perpétués, plus qu’ailleurs, certains rites païens ?

Extrait du documentaire :

Extrait du documentaire Mon curé est Congolais

Une coproduction France Télévisions et Ego productions
Réalisateur : Jean-Louis Cros
Produit par : Patrick Fléouter
Directeur de production : Stéphane kenech
Assistant de production : Antoine Dabin

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
documentaires sorties et loisirs religion société