Nouvelle-Aquitaine : alcool et drogue au volant, les usages des 18/24 ans

© maxppp
© maxppp

Une compagnie d'assurance dévoile les résultats d’une grande enquête sur le thème « Alcool et drogue au volant, les usages des 18-24 ans ». Parmi les enseignements de ce rapport : plus de 4 jeunes sur 10 ont déjà pris le volant sous influence d'alcool ou de stupéfiants en Nouvelle-Aquitaine.

Par C.O

Les résultats de cette enquête pour la région Nouvelle-Aquitaine :

Plus d’1 jeune sur 4 consomme de l’alcool plusieurs fois/semaine
26 % des jeunes boivent plusieurs fois par semaine/tous les jours de l'alcool (vs 29% sur l’ensemble des 18/24 ans français). Dans le détail, pour 24%, c’est plusieurs fois par semaine et 2% en consomment quotidiennement. Seulement 9% n’en consomment jamais.

1 jeune sur 2 a fumé du cannabis dans l’année
47% des jeunes consomment du cannabis au moins une fois dans l'année (vs 47%).
11% fument plusieurs fois dans la semaine et plus d’un jeune sur dix (11%) fume
tous les jours (vs 11%).

Près d’1 jeune sur 4 a essayé les drogues « dures »
24% des jeunes ont essayé au moins une fois une drogue de type cocaïne, LSD, MDMA… (vs 23%). 3% ont une consommation régulière et plus d’un jeune sur dix (14%) a essayé au moins 4 fois.

Une consommation à la maison ou chez les amis
Sans surprise, les jeunes consomment avant tout à la maison/chez des amis : 79% (vs 77%). Viennent ensuite les bars : 31% (vs 31%) et en boîte : 15% (vs 16%). NB : il y avait plusieurs réponses possibles.

Une majorité qui dit non !
57% des jeunes arrivent à dire toujours non à un pote qui a trop bu ou fumé (et pas des cigarettes) et qui propose de le ramener (vs 62%). 35% disent non parfois et pour 8%, il est impossible de dire non. Et sans être passager, ils sont 20% (vs17%) à toujours réussir à empêcher un pote
de prendre le volant, 56% (54%) parfois, pour 5% (5%), c’est impossible. Enfin, 19% n’ont jamais vécu une telle situation.

Plus de 4 jeunes sur 10 ont déjà pris le volant sous influence
42% des jeunes ont déjà pris le volant après avoir consommé de l'alcool ou de la drogue (vs 40%). 41% n’a jamais pris ce risque. Dans le détail, pour les fautifs, c’est arrivé une ou deux fois à 24% des jeunes et un peu trop souvent à 18%. 16% ne conduisent pas.

Un verre ça va…
49% des jeunes ne boivent pas ou se limitent à 1 verre s'ils doivent conduire (vs 53%), mais malheureusement, 20% consomment 3 verres et plus, soit 5 points de plus que la moyenne nationale (vs 15%).

Le conducteur désigné, enfin un réflexe ?
Lors d’une soirée, un jeune sur deux (48%) applique toujours le principe du conducteur désigné (vs 50%). 37% l’appliquent parfois, 16% jamais.

Cette enquête  a été réalisée par Vigicarotte, le dispositif de sensibilisation des risques routiers de MAAF Prévention. Les résultats de l’enquête ont été obtenus à partir d’un sondage réalisé via le chatbot JAM sur Messenger du 19 mai au 18 juin 2017 auprès d’un échantillon de 4 698 répondants de tous âges et toutes régions. Pour cette étude, un focus a été réalisé sur les 18-24 ans, qui représentent 3 129 répondants de l’échantillon, dont 317 répondants pour la région Nouvelle Aquitaine.

Repères, les 18-24 ans sur la route en France

- Les accidents de la route sont la première cause de mortalité des 18-24 ans
- 597 personnes âgées de 18 à 24 ans ont été tuées en 2016 sur les routes de France
- 24% des 18-24 ans impliqués dans un accident mortel étaient alcoolisés

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Formation de soudeur

Près de chez vous

Les + Lus