• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Nouvelle-Aquitaine, 4e région la plus peuplée en 2015 selon l'INSEE

L'INSEE a publié ses chiffres concernant l'évolution de la population en 2015 ce mercredi 26 décembre. La Nouvelle-Aquitaine est devenu la 4e région la plus peuplée, avec une augmentation de 0,6% d'habitants. 

Par Margaux Dubieilh

La Nouvelle-Aquitaine attire toujours plus de nouveaux habitants. En effet, la région approchait des 6 millions de personnes en 2015 (5 911 482 habitants). 

Entre 2010 et 2015, elle a vu une augmentation de 0,6% de nouveaux arrivants, ce qui la porte à la 4e place des régions les plus peuplées. Du côté des départements, chacun connaît un nombre croissant d'habitants, mais dans des proportions bien différentes. 

La Gironde, plus forte augmentation

Près d' 1/4 de la population de Nouvelle-Aquitaine habite en Gironde. Celle-ci a connu une évolution d'1,3% de ses habitants, la plus forte en région. En tête des communes les plus appréciées par les nouveaux arrivant :Saint-André-de-Cubzac (+2,4%), Arcachon (+1,8%) et Bordeaux (+1,5%).

Les Landes, une progression continue

Ce département continue d'attirer du monde : +1% en 2015, par rapport à 2010. Notamment le littoral, avec la commune de Biscarosse, qui a vu une très forte évolution (+3,3%). Vient ensuite Dax (+1,2%). Enfin, Mont-de-Marsan connaît elle une petite baisse de 0,4%.

Pyrénées-Atlantiques : le Pays-Basque en tête

Le 64 a connu une petite hausse de 0,5%. Sans surprise, c'est le Pays-Basque qui connaît les plus forts taux d'augmentation, Bayonne en tête (+1,9%). La plupart des arrondissement de la ville voient aussi leur population augmenter, sauf Biarritz (-0,7%). 

Concernant l'agglomération Paloise, l'augmentation est timide : +0,2%, mais la ville-même a perdu 1% de ses habitants. 

Dordogne et Lot-et-Garonne aussi en augmentation

Les deux départements ont vu leur population augmenter de 0,1%. En Dordogne, les arrondissements de Bergerac ou Périgueux connaissent une hausse (+0,2% pour l'un et +0,3% pour l'autre). Nontron et Sarlat-la-Canéda sont eux en baisse. 

Dans le Lot-et-Garonne, seuls les arrondissements d'Agen (+0,4%) et de Marmande (+0,3%) ont une évolution positive. Pourtant, la ville-même de cette dernière connaît la plus forte baisse du département : -0,5%. 

 

Sur le même sujet

Intervention du Procureur de la République de Mont-de-Marsan

Les + Lus