• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Obsèques de Dominique Dropsy: dernier hommage de Trésor, Giresse, Blanc, Battiston...

© Stéphane Esteve
© Stéphane Esteve

Marius Trésor, Alain Giresse,Laurent Blanc, Patrick Battiston..nombre d'anciennes gloires du football girondin et national ont rendu mercredi à Bordeaux
un dernier hommage à l'ancien gardien international des Girondins, Dominique Dropsy,décédé le 7 octobre à 63 ans des suites d'une leucémie.

Par KJ avec AFP

Des glorieux demi-finalistes du Mondial-1982 comme Giresse ou Battiston et Trésor, tous deux toujours dans l'encadrement des Girondins, à Laurent Blanc, champion du monde en 1998 et ancien entraîneur de Bordeaux, ainsi que l'équipe d'aujourd'hui avec en tête le gardien Cédric Carasso, dont Dropsy avait été le mentor, et le président, Jean-Louis Triaud, plusieurs générations se sont côtoyés dans l'église Notre Dame pleine à craquer, avec des dizaines de personnes suivant la sobre cérémonie sur le parvis.

D'autres anciens internationaux passés par les Girondins, tels Yannick Stopyra, René Girard, Thierry Tusseau, Alain Roche, Philippe Fargeon, ou des joueurs ou entraîneurs représentant diverses époques bordelaises, tels Philippe Lucas, Jean-Luc Dogon, finaliste UEFA en 1996, Ulrich Ramé,  international et champion de France (1999 et 2009), Gernot Rohr, Gaëtan Huard, Marc Planus, Franck Jiuretti, Lilan Laslandes, François Grenet étaient également présents.

Marius Trésor, très ému, a pris la parole pour saluer la mémoire de Dropsy, de même que Laurent Blanc, entraîneur du Paris SG, champion de France 2009 sur le banc des Girondins alors que Dominique Dropsy avait en charge l'entraînement des gardiens du club (1990-2011).

Dominique Dropsy, 17 sélections avec l'équipe de France de 1978 à 1981, trois titres de champion de France (un avec Strasbourg en 1979, deux avec Bordeaux en 1985 et 1987) et deux Coupes de France avec les Girondins (1986 et 1987), avait été hospitalisé fin mars 2011 pour une leucémie. Après une greffe de moelle, il avait annoncé sa guérison en mars 2012, mais a été finalement victime d'une rechute.

Sur le même sujet

Le premier cognac périgourdin à Saint-Aulaye

Les + Lus