Près de trois quart des écoles de la Creuse retrouvent la semaine des quatre jours dès la rentrée

Près de trois-quart des écoles de Creuse retournent à la semaine de quatre jours à la rentrée 2017 / © AFP / Mehdi Fedouach
Près de trois-quart des écoles de Creuse retournent à la semaine de quatre jours à la rentrée 2017 / © AFP / Mehdi Fedouach

Depuis le début des années 90, les écoles de Creuse travaillaient sur un rythme de 4 jours, généralisé à toute la France en 2008. En 2013, de nombreux maires s'étaient opposés à la semaine de quatre jours et demi. 

Par France Lemaire

Avec le décret du Ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer permettant aux mairies le retour à la semaine de quatre jours dès la rentrée 2017, de nombreuses communes creusoises ont saisi là l'occasion de renouer avec ce rythme qui était le leur depuis le début des années 90.

En 2013, les maires creusois s'étaient d'ailleurs opposés en masse à la semaine de 4,5 jours et à l'organisation d'activités périscolaires, coûteuses pour leur budget. Dès le mois de septembre, 74% des écoles travailleront à nouveau 4 jours par semaine (à noter que Guéret conserve le rythme de 4,5 jours par semaine)

Le temps de la réflexion



En Haute-Vienne, elles seront un peu moins nombreuses, 10%, (Nantiat, Ambazac, Dournazac, Chateauponsac...) mais ce chiffre est certainement provisoire, en raison du délai très court pour formuler la demande de dérogation. A Limoges par exemple, la mairie a annoncé qu'elle organiserait un débat avec les parents et les enseignants durant l'année afin de déterminer la position à prendre pour la rentrée 2018. 

En Corrèze, l'inspection d'académie n'a pas encore tranché, mais il semble qu'une 20 aine de communes a demandé le retour à la semaine de quatre jours. 
les rythmes scolaires
Pour la rentrée prochaine, le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer a permis aux mairies qui le souhaitent un retour à la semaine des quatre jours pour les écoliers. Près de trois quart des écoles creusoises travailleront à nouveau sur ce rythme dès le mois de septembre, 10% des écoles de la Haute-Vienne. Pour la Corrèze, l'inspection d'académie n'a pas encore tranché, mais 20 écoles seraient concernées. Intervenants dans le reportage d'Alice Gobaud et Thomas Milon : Magaly-Laure Heurtault et Vanessa Jabraud, deux mères de famille • Marcel Raisson, 1er adjoint au maire de Nantiat

 

Sur le même sujet

Les + Lus