• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

PSG-Bordeaux : les Girondins chez le leader

Les Girondins joueront sans Kamaroh, puni, demain, samedi au Parc des Princes. / © Jean-François MONIER / AFP
Les Girondins joueront sans Kamaroh, puni, demain, samedi au Parc des Princes. / © Jean-François MONIER / AFP

Bordeaux affronte le PSG demain, samedi au Parc des Princes. Un déplacement compliqué pour les Bordelais, douzième du championnat, face au leader de la Ligue 1. D'autant que Bordeaux sera privé de Samuel Kalu, suspendu et Yann Karamoh, puni. 

 

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

Les Girondins  joueront au Parc des Princes sans leurs ailiers Samuel Kalu et Yann Karamoh. Le Nigérian est suspendu à la suite de son exclusion à Marseille mardi pour un tacle par derrière non maitrisé.
Le joueur prêté par l'Inter a, pour sa part, été mis à pied à titre à conservatoire par son club en raison d'un comportement jugé "inapproprié et inacceptable".

Il n'est pas certain que ces absences profitent aux deux jeunes recrues, l'attaquant anglais Josh Maja et le milieu Yacine Adli, que le staff hésite à lancer dans le grand bain face au PSG.

Du fait des départs des latéraux Théo Pellenard et du Serbe Milan Gajic, le groupe a été renforcé cette semaine par le polyvalent Driss Trichard, habitué à jouer sur le côté gauche de l'équipe réserve. Retour probable également dans l'équipe de départ du latéral sénégalais Youssouf Sabaly.

Après trois défaites consécutives dont deux en championnat, les Bordelais n'ont pas le choix. C'est l'union sacrée entre joueurs et staff technique. L'objectif européen semble utopique. Eric Bedouet, Entraîneur FC Girondins de Bordeaux revient à l'essentiel. 

Dans ces moments-là, il faut se serrer les coudes. Il faut faire des choses simples,  garder la tête froide et surtout travailler. 

Mais face au PSG, l'épouvantail du championnat, la mission est presque impossible. Les Parisiens n'ont perdu aucun point à domicile en championnat. Demain, il sera question, encore une fois, de renaissance dans une saison compliquée. Le comportement de l'équipe, l'attitude des joueurs seront observés à la loupe. Benoît Costil le capitaine des Girondins le sait très bien 

Dans le championnat de France, s'ils ont envie de vous cartonner,  ils vous cartonnent. Il y a des matchs aussi plus difficiles pour eux. Mais, c'est sûr que si l'on y va en petits garçons, ça peut faire très mal. Et on n'a pas envie d'avoir mal. 


La saison dernière, les Girondins avaient souffert : ils avaient encaissé 6 buts face au PSG. 
 
Bordeaux se prépare à affronter le PSG

Sur le même sujet

Le feu est maîtrisé au parking Salinières

Les + Lus