Cet article date de plus de 6 ans

Artisanat : l'espadrille de Mauléon bientôt protégée par une I.G.P.

À Mauléon , l'espadrille est une tradition, elle est même célébrée chaque année. Mais cette sandale de corde et de toile est à la mode. Victime de son succès elle est souvent imité à bas coût. Elle va bientôt bénéficier d'une indication géographique protégée.
Comme chaque année, la commune de Mauléon-Licharre dans le Pays basque fêtait hier l'espadrille.

Dans la commune, qui compte encore six fabricants d'espadrilles "made in Mauléon", les artisants de réjouissent de l'indication géographique protégée qui estampillera bientôt leur production.

C'est une disposition de la loi Hamon, entrée en vigueur début juin qui permet la création d'une I.G.P. pour les produits manufacturés comme l'espadrille de Mauléon.

En pratique, la demande d'I.G.P. doit obligatoirement être effectuée auprès de l'I.N.P.I., institut national de la propriété intellectuelle, par l'intermédiaire d'un "organisme de défense et de gestion" (le plus souvent une association) regroupant l'ensemble des professionnels intéressés par la protection d'une même IG.

C'est cet organisme qui élabore un cahier des charges et s'assure de son respect. Les produits bénéficiant d'une I.G.P. seront valorisés à travers un logo qui pourra être apposé sur le produit et par le référencement sur la base de données des I.G.P.


+ à lire sur Culture Box : Espadrilles, dentelle ou bérets "made in régions" auront bientôt leur label


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque mode sorties et loisirs artisanat économie