Covid 19 : Avec plus de 500 absents, un lycée de Bayonne a fermé ses portes et reprendra lundi les cours

Publié le Mis à jour le
Écrit par SP

Avec 528 élèves absents sur 750, la situation était devenue intenable au lycée Saint- Louis Villa Pia de Bayonne. La direction a d'abord décidé de mettre en place les cours à distance dès lundi avant de faire machine arrière.

La semaine se termine avec un jour d’avance pour les élèves du lycée Villa Pia de Bayonne ! Ils n’ont pas cours ce vendredi et devaient travaillero depuis chez eux dès le lundi 10 janvier. L’établissement avait alors décidé de passer en distanciel, pour décider l'inverse dans le courant de la journée. 

La décision a été prise après des échanges avec les autorités académiques et avec la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique. Principal argument : l'espoir d'une diminution des cas positifs dans le courant de la semaine prochaine. Ainsi l'établissement l'a-t-il expliqué aux parents et aux élèves. 

"Nous ajournons notre décision d'enseignement en distanciel et réexaminerons la situation dans une semaine. Les cours reprendront donc lundi en présentiel, avec les gestes barrières dans le respect du nouveau protocole promulgué ce jour. La vigilance reste de mise.".

Une semaine passée chaotique

Les contaminations au Covid 19 se sont multipliées, la grande majorité des élèves a été absente. Et, avec le nouveau protocole de l’Education nationale, la situation était devenue ingérable. 

Le dispositif a imposé la multiplication des tests quand un cas était déclaré positif. Si la classe ne fermait pas, tous les élèves en contact devaient réaliser un test PCR ou antigénique, puis deux autotests à J+2 et J+4 quand ils sont vaccinés, ou s'isoler s'ils ne l'étaient pas.

Des centaines d'élèves à tester chaque jour 

Résultat le nombre d’absents a explosé. Ce 6 janvier, ils étaient 528, sur les 750 élèves de l'établissement. Des centaines d’élèves devaient se faire tester chaque jour et cela demande du temps. Les laboratoires sont débordés, les files d’attente s’allongent pour prendre rendez-vous.

Et le proviseur, Dominique Duriez de confier à France Bleu Pays Basque, "À chaque fois, il faut qu'on envoie jusqu'à 300 élèves d'un coup pour aller se faire tester, ce qui peut prendre une demi-journée, voire une journée complète, parce que les centres de test sont complètement saturés."

Impossible donc pour la direction de continuer dans ces conditions. D'où la décision de cours à distance qui a prévalu un moment.

"C'est la pire des solutions !" poursuit Dominique Duriez auprès de nos confrères. "On l'a fait déjà et ça avait bien marché pour nos élèves, globalement. Mais c'est une débauche d'énergie pour les enseignants qui doivent reconstruire tous leurs cours à distance". Une débauche d’énergie pour les enseignants et une organisation à trouver pour les élèves.

Le protocole a donc été revu et communiqué aux familles, avec donc l'espoir de contaminations allant en diminuant. Machine-arrière donc, et retour à l'école lundi avec le retour du port du masque en intérieur et extérieur, assorti d'une attestation sur l'honneur à présenter à l'établissement. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.