Cet article date de plus de 4 ans

Pays Basque: enquête sur deux ressortissants chinois interpellés avec un million d'euros

Deux ressortissants chinois interpellés fin mars par les douanes à la frontière franco-espagnole, à bord d'une voiture où plus d'un million d'euros étaient dissimulés, ont été laissés libres mais l'enquête se poursuit, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Bayonne.
© Guillaume Bonnefont MAXPPP
La saisie a été réalisée le 26 mars lors d'un contrôle à Urrugne (Pyrénées-Atlantiques) par les douaniers d'Hendaye, sur une voiture immatriculée en Pologne où se trouvaient deux Chinois, "un père et un fils", a indiqué le parquet. Les deux ressortissants chinois ont été laissés libres mais l'enquête préliminaire se poursuit, notamment au sujet d'un éventuel blanchiment d'argent, a expliqué le parquet de Bayonne.

Les douaniers ont d'abord découvert, "dissimulés derrière les sièges avant, plusieurs sacs renfermant des liasses de billets de 500, 200, 100 et 50 euros pour un total
de 368.175 euros"
, selon les douanes. Un chien détecteur de billets avait alors réagi à proximité du coffre de la voiture. "Le démontage de la structure permet alors de découvrir de nouvelles liasses de billets dans un caisson dissimulé derrière le pare-choc arrière, pour un montant de 665.050 euros", ont indiqué les douanes.

Au total, 1.033.225 euros ont été saisis. Selon le quotidien Sud Ouest, les deux Chinois, âgés de 54 ans et 32 ans, ont expliqué aux enquêteurs que l'argent qu'ils transportaient provenait "du recouvrement de dettes contractées par des commerçants".

En 2016, près de 385 affaires de blanchiment ont été traitées par la douane. Dans le cadre des enquêtes du Service national de douane judiciaire (SNDJ), 149 millions
d'euros d'avoirs criminels ont été saisis ou identifiés, soit une hausse de 170% par rapport à 2015.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque douanes société