• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Béarn : comment les fruitiers gèrent-ils ces variations de températures ?

Les hivers moins froids, les printemps précoces, les épisodes de grèles, de pluies intenses doivent avoir un impact sur la nature, la pollinisation, les fruits... En Béarn, les pêchers sont déjà en fleurs. C'est grave ?

Par CB

26° ce mercredi en plein mois de février et un beau soleil : c'est le genre de météo qui convient à tout le monde. Pourtant, la nature, si elle a tendance à s'adapter, doit respecter certains cycles : descente de sève en hiver, puis remontée au printemps, bourgeons, pollinisation et production de fruits...

Mais c'est sans compter les aléas de plus en plus variés de la météo ou au contraire, le manque de contraste entre l'automne, l'hiver et le printemps...

A Cuqueron, dans les Pyrénées-Atlantiques, les pêchers sont en fleurs et comme à chaque fois c'est magnifique.
Mais les producteurs ne voient pas toujours cette avancée dans la saison d'un bon oeil... 

Ecoutez Marie-José Casaubon, productrice de pêches Roussanne.
 
Marie-José Casaubon

Si le temps change...?

On annonce la fin des températures clémentes, quel sera l'imapact sur les fruitiers en fleurs ? L'avis de Mme Casaubon:

On sait très bien que s'il y a des fleurs, il y aura des fruits (...)
Là, on s'attend à des journées pluvieuses, un peu froides... Il ne faudrait pas trop de vent, d'averses brusques, afin que les fleurs soient protégées... Autrement, ça va tomber et les fruits avec...

L'INRA essaie d'adapter les fruitiers

Il y a quelques temps nous nous étions interrogés sur le manque d'hiver, de températures négatives voire de gelées, par exemple en Lot-et-Garonne et les conséquences sur les fruitiers.

Depuis quelques années, les fruitiers et les changements climatiques font l'objet d'une étude à l'INRA (Domaine de Rance au Bourran). Diffusion en février 2016.
INRA : une étude pour adapter les arbres fruitiers aux changements climatiques
Depuis quelques années, les fruitiers et les changements climatiques font l'objet d'une étude à l'INRA (Domaine de Rance au Bourran, Lot-et-Garonne). Diffusion en février 2016.




 

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus