• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

En Béarn, les ourses Claverina et Sorita sont en “excellente forme”

Une ourse relâchée en Béarn; le 5 octobre 2018. / © ONFC
Une ourse relâchée en Béarn; le 5 octobre 2018. / © ONFC

L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage a publié un communiqué sur leur état de santé. L'ONCFS a également publié la première vidéo de Sorita depuis le lâcher des deux ourses dans les Pyrénées béarnaises en octobre dernier. 

Par Hélène Chauwin

Equipée de son collier émetteur, Sorita semble en bonne santé. 
 
Les premières images de Captation de la première vidéo de l’Ourse Sorita depuis son lâcher en Octobre par le réseau de suivi Ours brun ( FIEP et PNP)

Une bonne santé confirmée par la distance parcourue par les deux ourses : 530 kilomètres depuis début octobre. Elles ont exploré leur nouveau territoire. Elles sont restées essentiellement en Béarn mais elles ont aussi poussé jusqu'en Espagne, en Navarre et en Aragon.
"C'est lors de ces incursions que l'ourse Claverina a sans doute prédaté à plusieurs reprises  des ovins d'élevage, en novembre" précise le communiqué de l'ONCFS.

Des épisodes de prédation gérés "en bonne coordination entre les autorités françaises et espagnoles". 

Depuis quelques jours, Claverina et Sorita se déplacent moins. Elles vont bientôt entrer en hivernation et trouver une tanière pour se mettre en sommeil avant la fin de l'année. 

Selon l'ONCFS, l'automne leur a été profitable. Les fèces de Sorita ( c'est-à-dire les résidus de la digestion et excrétées au terme du transit digestif )"attestent d'une forte consommation de gland, un fruit très nutritif pour les ours"
 




 

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux

Les + Lus