Les bouquetins ibériques de retour dans les Pyrénées béarnaises

L'un des bouquetin relâché à Accous, en vallée d'Aspe ce 11 avril 2019 / © Quentin TOP/MaxPPP
L'un des bouquetin relâché à Accous, en vallée d'Aspe ce 11 avril 2019 / © Quentin TOP/MaxPPP

Ils n'avaient pas mis les sabots en terre béarnaise depuis le Moyen-Age. Cinq bouquetins ibériques ont été lâchés ce jeudi 11 avril à Accous, devant un public nombreux. Le Parc national Pyrénées veut créer un nouveau noyau de population dans les Pyrénées -Atlantiques. 

Par Hélène Chauwin

Il y avait foule ce jeudi matin pour admirer leurs premières foulées en Béarn. Plus de 300 riverains, des élèves des écoles et des chassueurs aussi. La maire d'Accous, Paule Bergès,  s'en est réjoui : 

C'est vraiment un évènement populaire même au niveau des habitants de la ville. Je suis très contente aussi de voir que les chasseurs sont de la partie et qu'ils respectent cet animal. 

 
Le public est venu nombreux admirer le lâcher de bouquetins ce 11 avril 2019. / © Sandrine Estrade
Le public est venu nombreux admirer le lâcher de bouquetins ce 11 avril 2019. / © Sandrine Estrade


Neuf bouquetins avaient fait le voyage depuis le parc national de Sierra de Guadarrama en Espagne. Les dix heures de route les ont éprouvés et seuls cinq d'entre eux ont été lâchés avec succès. Ils seront suivis à la trace explique Eric Sourp, responsable du service Faune au Parc National des Pyrénées

On a mis en place tout un système pour suivre leur déplacement et s'assurer qu'ils sont vivants. Ils sont équipés de collier en lien avec un satellite qui permet d'avoir leur position

 
Un bouquetin ibérique sort de sa cage à Accous en Béarn ce 11 avril 2019. / © Sandrine Estrade
Un bouquetin ibérique sort de sa cage à Accous en Béarn ce 11 avril 2019. / © Sandrine Estrade

"Plus petit que le Bouquetin des Alpes, le Bouquetin ibérique est un animal trapu, campé sur des pattes robustes munies de sabots incroyablement adhérents à la roche" décrit le site du Parc National Pyrénées. Son cousin, le Bouquetin des Pyrénées a totalement disparu du paysage. Lui a survécu des deux côtés de la frontière espagnole mais sa population n'est pas assez nombreuse pour assurer la pérennité de l'espèce.

 
Deux bouquetins ibériques foulent les terres béarnaises ce 11 avril 2019. / © Sandrine Estrade
Deux bouquetins ibériques foulent les terres béarnaises ce 11 avril 2019. / © Sandrine Estrade

Le Parc national Pyrénées a donc décidé d'un plan de réintroduction. 140 bouquetins ont déjà été réintroduits dans les Pyrénées dans les secteurs de Cauterets, Luz Gavarnie. 75 autres le seront d'ici 2020 côté béarnais. Ils seront lâchés par 10. 

Ce 11 avril 2019 marque donc le retour, en vallée d'Aspe, de cette espèce protégée en France depuis 2012. Les randonneurs auront peut-être la chance de croiser, à nouveau, les grandes cornes en forme de lyre des mâles. 

 
Le premier lâché de bouquetins ibériques en Béarn

Les + Lus