Cet article date de plus de 4 ans

Législatives : le torchon brûle aussi en Aquitaine entre PC et Mélenchon

Grosse colère du porte-parole national du Parti communiste Olivier Dartigolles. Le Béarnais regrette la démarche de "terre brûlée" du candidat Jean-Luc Mélenchon. 
Que faire des 7.011.856 de voix recueillies par Jean-Luc Mélenchon au soir du premier tour soit 407 788 en Aquitaine ? Alors une bonne campagne pour les législatives ? Ce n'est pas le chemin qui se dessine. Les coups tombent. Olivier Dartigolles, le leader communiste béarnais, ne décolère pas. 

Il juge sévèrement l'attitude de Jean-Luc Mélenchon et la division qui règne dorénavant : 

Il veut aller au financement public ( pour récolter l'argent des élections législatives ). Il est intéressé par son élection et celle d'un ou deux de ses portes-parole. Son attitude n'est pas correcte, plutôt irresponsable. Et cette brutalité, faut arrêter avec ça !
 

Des électeurs perdus

Olivier Dartigolles rapporte l'incompréhension dont lui font part les Béarnais sur son secteur de Pau

L'élecorat de Jean-Luc Mélenchon ne comprend pas pourquoi, dans le pays on est dans une situation de concurrence sur législatives et qu'ils doivent choisir entre plusieurs bulletins. Ils ne sont pas contents de ce manque de clarté, il snous disent rassemblez-vous !!

Les 78 803 voix du candidat de la France Insoumise vont-elles alors se disperser dans les Pyrénées-Atlantiques ? Et donc éloigner la possibilité d'être présent au second tour des législatives ? Jean-Luc Mélenchon veut des candidats partout, le PC aussi, donc cette hypothèse se renforce. Olivier Dartigolles ne sait pas, à quelques jours du dépôt des candidatures, s'il aura lui-même quelqu'un contre lui sur la première circonscription ( Pau ). 

C'est le résultat d'une stratégie personnelle qu'on ne peut accompagner. Jean-Luc Mélenchon tire à vue sur tout ce qui peut être partenaire à gauche aujourd'hui. 

Olivier Dartigolles observe que sur l'Aquitaine comme ailleurs, les meilleurs scores du candidat de la France Insoumise ont été acquis dans des secteurs traditionnellement favorables au PC. Cela lui donne quelques raisons d'espérer que les électeurs retrouveront le chemin des urnes pour reprendre ce réflexe. 

durée de la vidéo: 01 min 38
Le maire communiste de Tarnos officialise sa candidature aux législatives



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections béarn parti communiste