Ours des Pyrénées : des images de Sorita, en bonne santé avant d'hiverner

Sorita se frotte le dos contre un arbre pour marquer son passage, le 6 septembre dernier en vallée d'Aspe. / © © FIEP / PNP / Réseau ours brun
Sorita se frotte le dos contre un arbre pour marquer son passage, le 6 septembre dernier en vallée d'Aspe. / © © FIEP / PNP / Réseau ours brun

Le FIEP diffuse une nouvelle vidéo de l'Ourse Sorita, qui s'apprête à passer son deuxième hiver dans les Pyrénées. L'ourse s'est semble-t-il bien adaptée à son nouvel environnement. 

Par AR

Sorita semble en bonne santé au moment d'entamer son deuxième hiver pyrénéen. C'est ce que montrent les images captées par un appareil automatique, le 6 septembre dernier, que nous a fourni le Fiep, fond d'intervention éco-pastoral. 

Agée de six ans, Sorita s'est bien adaptée à son nouvel environnement, selon les spécialistes. Réintroduite en Béarn, elle y a passé un premier hiver avant de partir vers la 

"Ce printemps, elle a brouté goulument de l’herbe et des végétaux durant des heures, comme l’ont attesté divers témoignages visuels. Puis en été, elle a fréquenté les zones à myrtilles, à framboises, consommé des œufs et des larves de fourmis, avant de consommer des noisettes et des glands cet automne. Ces fruits secs lui permettront d’engraisser afin de passer l’hiver dans sa tanière et d’allaiter ses petits" souligne le Fiep dans un communiqué.

Le Fiep précise aussi que "Sorita est une ourse peu prédatrice", et, même si elle a consommé des charognes, n'a "commis aucune attaque certaine". 
 
Dernières images de Sorita avant l'hivernation
Equipe : POUSSARD Eric, GALLE Marie-Laurence IMAGES : images FIEP-PNP-réseau ours brun
Sorita s'est accouplée avec Rodri et Néré, selon l'ONCFS. Des naissances d'oursons sont donc probables au printemps. L'an dernier, Sorita avait déjà donné naissance à deux oursons, vraissemblablement tués par l'un de ses congénères. 

Sorita devrait entrer en hivernation au moment où elle n'aura plus aucune nourriture disponible, lorsque la neige tombera à des altitudes basses. 
  
"Le fait qu’elle se soit accouplée avec les mâles présents sur son territoire devrait permettre que ses oursons soient épargnés par ces mêmes mâles, contrairement à ce qui s’était passé au printemps dernier" précise le Fiep. Si Sorita est effectivement enceinte et donne naissance à des oursons, ils ne sortiront pas de leur tanière avant la fin du mois d'avril prochain. 

La seconde ourse slovène réintroduite l'an dernier, Claverina, reste quand à elle en Navarre. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus