• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Toyal : Jean Lassalle poursuit son combat

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Le député béarnais du Modem s'est déplacé cet après midi à Bordeaux au Conseil régional d'Aquitaine pour dénoncer une subvention en faveur des nouveaux aménagements de l'usine Toyal à Mourenx. 

Par America Lopez

Le Conseil régional devait examiner lundi l'aide des aménagements de Toyal vers Mourenx. Une aide d'un montant de 172 527 euros. Le dossier est reporté en raison de l'absence du Président Alain Rousset en déplacement aux Etats-Unis avec François Hollande. 


Grève de la faim en 2006

Malgré le report du dossier Toyal Europe à la prochaine commission, Jean Lassalle a maintenu son action devant l'Hôtel de Région à Bordeaux. Une affaire qui, on s'en souvient, est à l'origine de sa grève de la faim en 2006.
Le député de la Vallée d'Aspe conteste cette subvention.

Pour la première fois, un pouvoir public délibère pour donner de l'argent pour faciliter le départ d'une entreprise. Jean Lassalle


Pour lui, la délocalisation commence toujours par une petite unité.









 

Reportage en vallée d'Aspe où Jean Lassalle réagissait dès vendredi au micro de France 3 Pau.

Toyal doit rester en vallée d'Aspe.


Réponse du berger à la bergère

Dans un communiqué, la Région Aquitaine justifie cette aide de près de 173 000 euros et qualifie la mobilisation de Jean Lassalle de "gesticulation politicienne".

Et de rappeler que "la stratégie du groupe de développer des peintures à l'eau pour le marché de l'automobile s'avère porteuse. D'ailleurs, la Région a accompagné cette stratégie en soutenant dès 2009, à hauteur de 183.750 €, la mise en place à Accous du pilote industriel d'enrobage de pâtes d'aluminium.
Selon elle c'est une chance pour le maintien de l'activité dans les Pyrénées Atlantiques.
Le développement industriel du projet n'était pas viable sur le site d'Accous, compte-tenu d'un investissement de mise aux normes environnementales de plus de 6M d'euros.
Aussi l'opportunité de développer ce projet sur Mourenx, site classé SEVESO 2, est une chance pour l'entreprise mais aussi pour le territoire, car elle permet une complémentarité des deux sites: celui d'Accous conserve la fabrication des pâtes d'aluminium et le site de Mourenx réalisera le traitement chimique".


Production de Toyal en Béarn

Toyal Europe produit à Accous deux familles de produits : tout d'abord, des pâtes d'aluminium utilisées dans des revêtements de finition (peinture et encre) afin d'apporter un aspect métallique au produit final (automobile 90% du CA, architecture, cosmétique, matériels de télécom...) ; et enfin, des poudres d'aluminium c'est-à-dire des carburants solides pour le secteur aérospatial, abrasifs, plaquettes de frein et aluminothermie.

Depuis quelques années, l'entreprise a fait le choix de passer de la peinture avec solvant à la peinture à l'eau dans l'automobile en Europe, principal marché de Toyal Europe,  ce qui lui a permis de reconquérir des marchés.

Sur le même sujet

Au nom de la terre

Les + Lus