• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Biarritz : la Côte des Basques sera sans voiture dès mai 2018

© France 3 Euskal Herri / Sabrina Corrieri
© France 3 Euskal Herri / Sabrina Corrieri

À mi-mandat, le maire de Biarritz Michel Veunac faisait ce vendredi le point sur les différents projets engagés dans sa ville. Au programme : rénovation de l'Hôtel du palais, travaux en centre-ville mais aussi piétonnisation de la Côte des Basques en mai prochain.

Par Jeanne Travers

L'objectif est clair : "chasser les voitures" de la Côte des Basques. C'est ce qu'a annoncé ce vendredi le maire MoDem de Biarritz, Michel Veunac. À l'occasion d'un point-presse à mi-mandat, l'élu est revenu sur les différents chantiers engagés dans sa ville.

La célèbre Côte des Basques sera donc rendue aux piétons dès le mois de mai prochain. Le maire entend y "faire une grande promenade paysagère piétonne", en conservant tout de même "un système de circulation alternée avec une seule voie de voitures". Ce, de façon à permettre l'accès aux véhicules de secours, aux commerces et aux résidents.

Ce contenu n'est plus disponible

Le maire est également revenu sur le secret bien gardé du futur gestionnaire de l'Hôtel du palais. Le 2e appel à candidatures s'est achevé mardi 31 octobre. Sur 12 dossiers déposés, 8 groupes hôtelliers ont été retenus.

Au total, le chantier de rénovation du palace doit durer 15 mois, durant lesquels l'établissement fermera ses portes pour rouvrir début 2020.
 

© CC by Miguel Ángel García via Flickr
© CC by Miguel Ángel García via Flickr


Pour finir, l'avenue de la Reine Victoria sera fermée à la circulation dès ce lundi 6, jusqu'en juin 2018. De grands travaux débutent le long de l'itinéraire du futur trambus, à peu près le même que l'actuelle ligne A1. Retrouvez informations et déviations sur le site Trambus en cliquant ici.

► Revoir le reportage de Sabrina Corrieri et Fabien Cordier :
Biarritz : la Côte des Basques sera sans voiture dès mai 2018
Interviennent dans ce reportage : Michel Veunac, maire de Biarritz, et Jean-Luc Louis, directeur du projet Tram'bus, syndicat des mobilités Pays basque. - France 3 Euskal Herri - Sabrina Corrieri et Fabien Cordier

 

Sur le même sujet

Les toits de la cathédrale St Front ouverts au public

Les + Lus