• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Championnat du monde de pelote basque : belle entrée des Français dans la compétition

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

La sélection française a opéré un beau début de compétition ce lundi à Barcelone, où se jouent les championnats du monde de pelote basque. A découvrir ici : tous les résultats du mardi 16 octobre. 

Par Edmond Lataillade

Main nue en trinquet : une belle résistance mexicaine

Mexique-France, par équipes, a été, ce lundi, le temps fort de ce début de mondial. Les champions du monde en titre, les Mexicains, étaient confrontés aux Français, pour le compte de la première partie de poule. Peio Larralde et Bixintxo Bilbao ont eu toutes les peines du monde à venir à bout d’Orlando Tapia et Martin Cabello, en deux manches (15-7, 15-14).

En battant leur épouvantail depuis 20 ans, les Français se sont quasiment qualifiés pour les demi-finales. Il leur reste à affronter la Bolivie dans cette poule de trois.

En individuel, Baptiste Ducassou est sorti large vainqueur de Jhon Silver Linares, le cubain (15-4, 15-3).

 

Main nue en mur à gauche : la France s'impose

Les Français ont aussi frappé un grand coup dans cette discipline en venant à bout des Mexicains. Yves Sallaberry « Xala » et Xabi Mendy se sont imposés 10-1, 5-10, 5-2). Ils s’ouvrent la route des demi-finales.

 

Frontenis : un Mexique hors de portée

A ce jeu, le Mexique est indétrônable. Les Françaises, Louise Coyos et Laetitia Durcudoy (remplacée ensuite par Claire Bordagaray), se sont inclinées face aux championnes en titre, les Mexicaines, Guadalupe Hernadez et Ariana Cepeda (15-4, 15-4). Elles doivent absolument battre le Chili ce mercredi pour se qualifier pour les demi-finales. 

 

Paleta gomme mur à gauche

Les Françaises s’imposent face à l’Uruguay.


Paleta gomme en trinquet : victoires françaises

Chez les hommes, victoire des Français, Stéphane Suzanne et Patxi Guillenteguy, face au Mexique, Daniel Garcia-Isaac Perez (15-9, 15-2), belle performance face à une formation du haut de tableau.

Chez les dames, la seule équipe française championne du monde en titre, Stéphanie Leiza-Maritxu Chapelet-Housset, a confirmé son rang, face aux redoutables argentines, Johana Zair et María Lis García (15-9, 15-7)

Ces deux dernières formations sont en bonne voie pour une qualification en demi-finale.


Tous les résultats du mardi 16 octobre : 


MUR A GAUCHE 30 METRES

Frontenis Masculin
Chili - France 0-2 (3-15 y 11-15)
(Ignacio Trucco/Julián González - Alexandre Jany/Kevin Pucheux)

Paleta Gomme Masculin
France - Guatemala 2-0 (15-3 y 15-6)
(Theo Pucheux - Juan Diego Blas)


Paleta Gomme Féminin
Cuba - France 0-2 (8-15 y 7-15)
(Daniela Darriba/Lisandra Lima - Aizkoa Iturrino/Eneka Iturria)


MUR A GAUCHE 36M

Paleta Cuir
Francia – Etats-unis 2-0 (15-7 y 15-7)
(Benoit Chatellier/Justin Dardenne - Agustí Brugués/Josetxo Huarte)

Pala Corta
Espagne - France 2-0 (15-12 y 15-8)
(Emiliano Skufca/Esteban Gaubeka - Dan Necol/Sylvain Brefel)


Main nue individuel
Uruguay - France 0-2 (0-10 y 1-10)
(Richard Airala - Patxi Etchegaray)

Main nue par équipes
France - Bolivie 2-0 (10-0 y 10-2)
(Ion Iturbe/Peio Tellier - Aldrin Jasmany García/Guido Wilson Ponce)


TRINQUET

Main nue individuel
France - Bolivie 2-0 (15-5 y 15-0)
(Baptiste Ducassou - Josías Bazo)


CESTA PUNTA

France A - Espagne B 2-0 (15-8 y 15-6)
(Eric Irastorza/Patxi Tambourindeguy - Aritz Erkiaga/Jonatan Hernández)


Espagne - France 2-0 (15-12 y 15-8)
(Emiliano Skufca/Esteban Gaubeka - Dan Necol/Sylvain Brefel)


Main nue individuel
Uruguay - France 0-2 (0-10 y 1-10)
(Richard Airala - Patxi Etchegaray)

Main nue par équipes
France - Bolivie 2-0 (10-0 y 10-2)
(Ion Iturbe/Peio Tellier - Aldrin Jasmany García/Guido Wilson Ponce)


TRINQUET

Main nue individuel
France - Bolivie 2-0 (15-5 y 15-0)
(Baptiste Ducassou - Josías Bazo)


CESTA PUNTA

France A - Espagne B 2-0 (15-8 y 15-6)
(Eric Irastorza/Patxi Tambourindeguy - Aritz Erkiaga/Jonatan Hernández)

Espagne A - France B 2-0 (15-8 y 15-6)
(Ibon Aldazabal/Iñaki Osa Goikoetxea - Jean Dominique Olharan/Nicolas Etcheto)








 

Sur le même sujet

L'accord sur le Mercosur inquiète les éleveurs girondins

Les + Lus