Epidémie de rougeole : une quarantaine de cas déclarés sont en lien avec la foire au jambon de Bayonne

La vaccination contre la rougeole comprend deux injections pour être bien protéger. / © F3A/ Nicolas Préssigout
La vaccination contre la rougeole comprend deux injections pour être bien protéger. / © F3A/ Nicolas Préssigout

Une quarantaine de cas de rougeole a été recensé par l'Agence Régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine. Cette maladie est très contagieuse. Ce serait c’est le premier cas groupé de contamination recensé dans le Sud-Ouest. Les malades ont participé à la foire au jambon en avril.

Par Christine Le Hesran

L'épidémie est avérée selon l'agence régionale de santé. Une quarantaine de cas ont été recensé à ce jour par les médecins de l'agence. Ils ont mené leur enquête auprès des patients et ont établi un point commun qui leur permet d'être catégoriques. 

La quasi-totalité des cas est liée à la présence des malades à la foire au jambon de Bayonne.

C'est ce qu'indique Séverine Huguet de l'ARS à Bordeaux. La foire au jambon a eu lieu lors du week-end pascal, du 18 avril au 21 avril 2019. 

Le plus gros des cas liés à la foire au jambon est théoriquement déclaré puisque la période d'incubation est terminée. En revanche, il peut y avoir un rebond possible. 

Un rebond qui peut s'expliquer par des malades eux-mêmes qui transmettent à leur entourage la maladie, ce qu'on appelle les cas secondaires. " D'où la nécessité d'informer les malades, leur environnement familial et professionnel." explique Séverine Huguet. 

Ce que l'on sait de l'épidémie avec les explications d'Hélène Harté►
 

Epidémie de rougeole en lien avec la foire au jambon de Bayonne
Fièvre, fatigue, difficultés respiratoires, apparition de boutons : ce sont les symptômes dont il faut se méfier. La période d’incubation est de sept à dix-huit jours après avoir été en contact avec un malade. Elle peut se transmettre par des postillons, ou par l’air expiré. La transmission se fait essentiellement par voie aérienne soit directement auprès d’un malade, soit indirectement du fait de la persistance du virus dans l’air ou sur une surface contaminée. Une personne malade peut contaminer jusqu'à 20 personnes. La recommandation en cas de symptômes est de porter un masque, aller voir un médecin rapidement et vérifier sa vaccination. 
 


A l'hôpital de Bayonne, " Une filière a été mise en place pour éviter tout risque de contagion " explique le service communication de l'établissement. Une procédure normale et habituelle dès lors qu'une maladie comporte un risque de contagion. Une dizaine de personnes a été hospitalisée au sein de l'établissement pour ce motif. 

Le service Santé de Bayonne et sa région a réagi à l'apparition de ces cas déclarés " insiste la directrice, en donnant ses recommandations. 
 

 

Depuis le début de l'année, 350 personnes ont contracté la rougeole en France, sans compter cette nouvelle épidémie.

Très contagieuse, la rougeole est une maladie à prendre au sérieux et peut être grave notamment pour les personnes à risques ou les jeunes enfants. De novembre 2017 à septembre 2018, la Nouvelle-Aquitaine a connu une importante épidémie, durant laquelle 1 000 personnes ont contracté la rougeole entraînant une hospitalisation dans 1 cas sur 4 et 2 personnes en sont décédées. 
 

Sur le même sujet

Les Carrelets de Garonne, un marathon fluvial en palmes et en eaux vives

Les + Lus