• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

G7 à Biarritz : la ville se prépare déjà à organiser le rassemblement des chefs d'Etat

© CC by Miguel Ángel García via Flickr
© CC by Miguel Ángel García via Flickr

C'est officiel, le prochain G7 se tiendra à Biarritz, au Pays basque du 25 au 27 août 2019. La commune se prépare dès aujourd'hui à accueillir l'événement mondial.
 

Par Maïté Koda

C'est officiel : en 2019, la ville de Biarritz accueillera le G7. Une réunion hors norme, rassemblant les chefs d'Etat des principales puissances économiques du monde, à savoir les Etats-Unis, le Japon, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Canada et l'Italie.

Les leaders de ces membres permanent du G7 seront rejoints par une vingtaine de chefs d'Etat invités.

 

Jusqu'à 15 000 forces de sécurité

Un événement de taille qui implique forcément un dispositif de sécurité à la hauteur. Selon le préfet des Pyrénées-Atlantiques Gilbert Payet, "entre 10 000 et 15 000 forces de sécurité" seront réunies lors de la venue des chefs d'Etat.
Armée de terre, de l'air, marine, police nationale, gendarmerie, services de renseignements… des forces de l'ordre mobilisées et qui viendront de toute la France.


En 2017, le G7 se tenait à Taormina en Sicile en 2017. Environ 7 000 forces de sécurité, s'étaient déplacées, aidées de tireurs d'élite, de drones sur les toits et de caméras de vidéosurveillance. La presse évoquait alors une ville en "état de siège".
Le dernier rassemblement de chefs d'état en France a eu lieu à Deauville en 2011. Pas moins de 12 000 hommes avaient du assurer la sécurité de l'événement.

 

Concilier sécurité et respect de la population

A Biarritz, l'autre préoccupation du préfet sera de concilier un dispositif de sécurité maximal avec la vie de la station balnéaire, qui fait encore le plein jusqu'à la fin août.

C'est "l'ambition qu'on se fixe dans un cas comme ça, reconnaît Gilbert Payet. Concilier les importants impératifs de sécurité, tout en respectant le territoire et la population, faire en sorte que la vie puisse se poursuivre à Biarritz".
 

Zone rouge

Des zones de sécurité vont devoir être définies dans la commune avec une zone "rouge" qui sera mise en place autour du casino et de l'hôtel ou seront hébergés les chefs d'Etat.
Des questions abordées par un comité de pilotage, rassemblant les différents acteurs du G7 : élus locaux, SNCF, acteurs des transports ou de l'énergie qui vient d'être créé.
 

Sur le même sujet

Incendie à La Jonchère-Saint-Maurice (87)

Les + Lus