L'UMP a validé ses têtes de listes : MAM dans le Sud-Ouest, Lamassoure en Ile-de-France

L'Eurodéputé sortant du Sud-Ouest, président de la Commission des Budgets du Parlement européen, Alain Lamassoure a dû céder sa place à l'ancienne Ministre Mme Alliot-Marie. qui n'avait plus de mandat depuis sa défaite aux élections législatives en 2012.

Le parti de Jean-François Copé, qui a finalisé mardi en fin de journée ses têtes de listes pour les huit circonscriptions françaises.
Après quelques remous de ceux qui dénonçaient un "mercato de recyclage" pour anciens ministres sans mandat ou battus des dernières législatives, la candidature de Nadine Morano, soutenue par Nicolas Sarkozy, a finalement été retenue dans l'Est.
Idem pour Michèle Alliot-Marie, investie dans le Sud-Ouest. Renaud Muselier, qui signe son retour en politique, a pour sa part été investi dans le Sud-Est. Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet de M. Copé, conduira la liste dans le Nord-Ouest.

Les autres têtes de listes sont des sortants de leurs circonscriptions respectives (Brice Hortefeux dans le Centre, Alain Cadec dans l'Ouest et Maurice Ponga pour l'Outre-mer), sauf Alain Lamassoure, investi en Ile-de-France (secondé par Rachida Dati).

Ces investitures seront proposées pour ratification définitive au Conseil national de l'UMP qui se réunira le 25 janvier

durée de la vidéo: 01 min 12
MAM dans le Sud-Ouest, Lamassoure en Ile-de-France

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes politique les républicains
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter