• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La mère de David, porté disparu au Pays basque s'adresse à lui : “donne-nous un signe de vie ! ”

David S, photographié début septembre à son arrivée dans les Pyrénées-Atlantiques / © DR
David S, photographié début septembre à son arrivée dans les Pyrénées-Atlantiques / © DR

Les proches de David S, porté disparu depuis le 26 septembre à Urt, au Pays Basque sont toujours sans nouvelle de lui. Sa mère, Sylvie, qui se dit "dans le doute total", s'accroche désormais au moindre signe de vie.

Par Maïté Koda

"Il ne se passe pas un jour, une heure, une minute sans que je ne pense à lui". Depuis bientôt un mois, pour Sylvie S, le temps qui passe lui rappelle à chaque instant l'absence de son fils. David S., 29 ans porté disparu depuis le 26 septembre à Urt, au Pays Basque.

  

Des recherches qui n'aboutissent pas

Sa mère, qui vit dans l'Eure, est rongée par l'inquiétude. Elle est venue, avec sa fille et des amis de son fils, participer aux battues organisées pour rechercher le jeune homme, et placarder des affiches sur la commune d'Urt, et les environs, où David a été aperçu pour la dernière fois.

 


Mais jusqu' à ce jour, malgré ses démarches, et la diffusion d'un appel à témoins par la gendarmerie,  elle reste dans l'ignorance de ce qui a pu advenir de son fils. "Nous n'avons aucun élément. Du coup, je me dis que peut être que ces affiches l'ont inquiété et qu'il n'ose pas se manifester.  Je voudrais juste le rassurer, explique Sylvie.


 

On a toujours été et on sera toujours là pour lui. Je lui demande juste de nous appeler pour nous rassurer, qu'il nous donne un signe de vie. J'aimerai juste entendre sa voix…


Disparu avec "10 euros en poche"

David a disparu le 26 septembre, après une dispute avec l'ami qui l'hébergeait. Il est parti sans son téléphone, avec son chien Ioshy, un berger australien dont il ne se séparait jamais, et sa voiture, une Megane 2 noire immatriculée AV-338-PF.


"D'après son ami, il est parti avec seulement 10 euros en poche", souffle Sylvie. C'est pourquoi on a concentré nos recherches dans les environs de sa disparition. Mais là, on est dans le doute total, reconnaît-elle.
 

Espoirs déçus

Entre espoirs rapidement déçus après vérification des gendarmes, témoignages non avérés  et même appels malveillants, Sylvie le reconnaît, "plus le temps passe, plus c'est compliqué à vivre".

Aujourd'hui, elle aimerait que quiconque ayant accès à David lui fasse passer ce message : "Il faut lui dire que je l'aime et qu'il peut compter sur moi".
 

Sur le même sujet

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux

Les + Lus