La passion basque pour les courses de trainières

La trainière est, au départ, un simple bateau de pêche à la sardine, anchois ou autres. Les marins s'amusaient à se lancer des défis pour aller accoster en premier ou se rendre le plus rapidement sur les lieux de pêche.

Trainière la Libia en compétition lors du Drapeau de Zarautz (2010).
Trainière la Libia en compétition lors du Drapeau de Zarautz (2010). © CC BY Jean-Michel Etchecolonea

Ainsi est né un sport qui est, aujourd'hui l'un des plus populaires au Pays Basque mais aussi sur toute la Côte Cantabrique.

Les courses de trainères (traineras en espagnol - estropadak en basque), sont de véritables compétitions qui se déroulent l'été et qui connaissent un remarquable succès au point que ETB, la télévision basque, leur ouvre grand son antenne.

Au Pays Basque nord, trois clubs pratiquent cette discipline.
A Saint Jean de Luz, le club Ur Joko s'attache à former des jeunes qui, bientôt, seront capables de monter un équipage pour rivaliser avec les meilleurs.

Reportage sur tout le long de la Côte Basque, de Saint Jean de Luz à Bilibao.
Magazine du Pays basque les courses de trainières


Un magazine d'Edmond Lataillade et Bertrand Joucla-Parker

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne pays basque espagne sport nautisme