Cet article date de plus de 3 ans

Pau : des migrants déposent plainte pour des « actes de torture et de barbarie » subis en Italie

Cinq avocats de Pau déposent plainte ce jeudi  11 janvier 2018 auprès du procureur de la République  au nom de 38 migrants hébergés à Gelos et à Pau.



Des migrants secourus au large de la Libye par un bateau d'une ONG en août 2017
Des migrants secourus au large de la Libye par un bateau d'une ONG en août 2017 © Angelos Tzortzinis / AFP
Ils sont tous en attente  d’un transfert en Italie mais aucun ne veut y retourner et ce en dépit de la procédure de Dublin. (règlement européen qui établit que le pays responsable  de la demande d’asile  d’un migrant  est le premier  pays où il a été contrôlé)

38 migrants dénoncent les conditions d’accueil dans ce pays à l’occasion de leur passage. Ils affirment  y avoir été victimes de mauvais traitements à la descente du bateau .

Certains expliquent avoir été battus, d'autres enfermés dans des camps. Écoutez Hélène Casau, l'une des avocates de ce dossier :
durée de la vidéo: 00 min 33
Hélene Casau, avocate, représente les migrants


Tous refusent aujourd’hui de quitter les Pyrénées-Atlantiques ou ils ont trouvé refuge. 17 personnes  au centre de Béterette à Gelos  et 21 actuellement installées dans un hôtel à Pau. 

Cinq avocats ont déposés plainte auprès du procureur de la République  pour "traitement inhumain  et dégradant et actes de tortures "

durée de la vidéo: 01 min 57
Pau : des migrants déposent plainte pour des « actes de torture et de barbarie » subis en Italie ©France 3 Aquitaine



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants béarn justice société immigration international