Cet article date de plus de 4 ans

Pau : les postiers réclament plus de moyens, à l'approche des fêtes

Une centaine de postiers ont manifesté ce jeudi à Pau, comme dans toutes les grandes villes de France. Ils se sont réssemblés pour dénoncer une dégradation de leurs conditions de travail à l'approche des fêtes.
Ils étaient une centaine de postiers à Pau, ce jeudi matin à répondre à l’appel de quatre syndicats (FO, CGT, Sud et CFDT). 

 

A l’approche des fêtes, c’est la période de pointe pour les postiers, qui reçoivent 30 à 40 % de colis en plus, avec tous les courriers recommandés et les courriers publicitaires. Une augmentation soudaine de l’activité avant Noel, que les différents services ont de plus en plus de mal à gérer, accusant une baisse des effectifs.

Mais le malaise des employés de la Poste semble plus profond. Manifestant dans les grandes villes ce jeudi, les représentants syndicaux dénoncent une dégradation des services et un manque d’écoute. Une souffrance sociale pour des employés qui sont payés en moyenne entre 1200 et 1400 euros par mois.

Le blues du facteur


En plus des restructurations et des suppressions de postes, les organisations syndicales dénoncent les grandes orientations prises par la direction, notamment la diversification des activités.

Il faut prendre en compte le travail qui existe toujours et que la poste refuse de voir. Pour elle le trafic baisse et donc il faut occuper ses agents, d’une manière qui n’a plus rien à voir avec le métier.

Jean-Philippe Morales, facteur à Mourenx

Selon les postiers, le trafic devrait augmenter de 250% en décembre et janvier sur l’agglomération paloise.

Retrouvez le sujet de Ttotte Darguy er Eric Depay :
durée de la vidéo: 01 min 11
Pau : les postiers réclament plus de moyens à l'approche des fêtes

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn noël sorties et loisirs travaux publics économie